Aller au contenu principal
Anglais
Français

Traduction de l’étape 7

Étape 7
So, what changed this year? First, the transparent switch cover material. The cover in the 2018 model is semi-opaque, somewhat tacky, and feels like silicone. The new model is clearer and smooth to the touch. To confirm that the materials are indeed different, we analyzed them using Fourier Transform Infrared (FTIR) spectroscopy. Thanks to Eric Beaton and Cal Poly's Materials Engineering department for their equipment and expertise!
  • So, what changed this year? First, the transparent switch cover material.

  • The cover in the 2018 model is semi-opaque, somewhat tacky, and feels like silicone. The new model is clearer and smooth to the touch.

  • To confirm that the materials are indeed different, we analyzed them using Fourier Transform Infrared (FTIR) spectroscopy. Thanks to Eric Beaton and Cal Poly's Materials Engineering department for their equipment and expertise!

  • FTIR analysis works by shining infrared light at a material and measuring how much light is absorbed and at what wavelengths. This data acts like a fingerprint that can be used to identify the material.

  • The differing peaks and valleys on the FTIR spectra for the two samples show us that they are different materials. But what are they?

  • When comparing these FTIR spectra to that of known polymers, the closest match for the 2018 model is either poly(acetylene) with aromatic urethane side groups, or a type of TPU (which seems more likely). The 2019 model is a match for polyamide (commonly known as nylon).

  • What this doesn't tell us is, just what problem Apple's engineers tried to solve using this updated material. Send us your ideas!

Alors, qu'est-ce qui a changé cette année ? Tout d'abord, le matériel transparent du couvercle du commutateur.

Le couvercle du modèle 2018 est semi-opaque, un peu collant et ressemble à du silicone. Le nouveau modèle est plus clair et lisse au toucher.

Pour confirmer que les matériaux sont effectivement différents, nous les avons analysés par spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier (FTIR). Merci à Eric Beaton et au département d'ingénierie des matériaux de Cal Poly pour leur équipement et leur expertise !

L'analyse FTIR consiste à projeter de la lumière infrarouge sur un matériau et à mesurer la quantité et les longueurs d'onde de la lumière absorbée. Ces données sont une sorte d'empreinte digitale grâce à laquelle on peut identifier le matériau.

Les différents creux et crêtes sur les spectres FTIR des deux échantillons nous montrent qu'il s'agit de matériaux différents. Mais de quoi s'agit-il ?

Si l'on compare ces spectres FTIR à ceux de polymères connus, c'est le poly(acétylène) avec des groupes latéraux aromatiques uréthane qui est le plus proche du modèle 2018, à moins qu'il ne s'agisse de polyuréthane thermoplastique (TPU), ce qui nous semble plus plausible. Le modèle 2019 correspond au polyamide (communément appelé nylon).

Ce que cela ne nous dit pas, c'est quel problème les ingénieurs d'Apple ont essayé de résoudre en utilisant ce nouveau matériel. Envoyez-nous vos idées !

Vos contributions sont faites dans le cadre de la licence open source Creative Commons.