Aller au contenu principal

Réparez vos affaires

Droit à la réparation

Pièces & Outils

Anglais
Français

Traduction de l’étape 14

Étape 14
The Sony PlayStation (SCPH-1000) earns an 8 out of 10 on our repairability scale (10 is easiest to repair):
Final Thoughts
  • The Sony PlayStation (SCPH-1000) earns an 8 out of 10 on our repairability scale (10 is easiest to repair):

  • The console is made up of few components, and each one is straightforward to remove and replace.

  • Only a Phillips screwdriver and a spudger are needed for complete disassembly.

  • The optical drive is one of the easiest components to remove—a good sign knowing these were prone to fail on older models.

  • Because the PlayStation has been around the block several times, repair and service information is widely available, although likely much to Sony's chagrin.

  • All of the I/O ports on the back of the console are soldered to the motherboard.

La Sony PlayStation (SCPH-1000) gagne un 8 sur 10 sur notre échelle de réparabilité (10 étant le plus facile à réparer) :

La console est constituée de quelques composants, tous faciles à retirer et remplacer.

Un tournevis cruciforme et une spatule sont les seuls outils nécessaires au démontage complet.

Le lecteur optique est un des composants les plus faciles à réparer. Bon signe quand on sait qu'il tombe facilement en panne sur les plus vieux modèles.

Vu que la PlayStation ne date pas de la dernière pluie, il est facile de trouver des informations de réparation et d'entretien, bien que ce soit au grand dam de Sony.

Tous les ports E/S au dos de la console sont soudés à la carte mère.

Vos contributions sont faites dans le cadre de la licence open source Creative Commons.