Aller au contenu principal
Anglais
Français

Traduction de l’étape 10

Étape 10
The strangest thing about these phones so far is, of all things, what lies underneath the motherboards. To soak up all the heat from each phone's octo-core processor, we expect to find a sprawling copper vapor chamber here—the kind Samsung was always quick to brag about in previous Galaxy Phones. But instead, we find a multi-layered graphite thermal pad. Stranger still, it seems some other Note 20 phones do have copper heat pipes—but not our US-spec model. Does the Exynos SoC on international models require different cooling hardware than our phones, with their Snapdragon processors?
  • The strangest thing about these phones so far is, of all things, what lies underneath the motherboards.

  • To soak up all the heat from each phone's octo-core processor, we expect to find a sprawling copper vapor chamber here—the kind Samsung was always quick to brag about in previous Galaxy Phones. But instead, we find a multi-layered graphite thermal pad.

  • Stranger still, it seems some other Note 20 phones do have copper heat pipes—but not our US-spec model. Does the Exynos SoC on international models require different cooling hardware than our phones, with their Snapdragon processors?

  • Our friend Zack, of JerryRigEverything fame, tells us his South Korea model also has graphite. Stay tuned for more details on that.

  • Our next thought was, maybe this comes down to heat-prone 5G mmWave hardware, which not all Notes have—but that doesn't line up either. Is it some kind of A/B test on new cooling hardware? There must be some logic here, but we can't figure it out. Let us know if you have ideas.

  • Update: We gathered some additional intel on the different cooling systems and some inside dirt on Samsung's design process. Read all about it!

  • Speaking of mmWave modules—both our phones have them, but only two each. In contrast, the Note10+ 5G and S20 Ultra got three. Has the hardware improved such that only two are needed, or is something else going on?

Le truc le plus bizarre de ces téléphones est ce qui se cache sous les cartes mères.

Vue toute la chaleur à absorber avec le processeur octa-core de ces téléphones, nous nous attendions à trouver une chambre à vapeur tentaculaire en cuivre, dans le genre de ce qu'on a pu trouver dans les Galaxy précédents et dont Samsung se vantait facilement. Mais nous trouvons un pad thermique multicouches en graphite à la place.

Fait encore plus étrange : il semble que d'autres téléphones Note 20 comprennent des caloducs en cuivre, contrairement à notre modèle US. Le système sur une puce (SoC) Exynos des modèles internationaux nécessite-t-il un système de refroidissement différent de nos téléphones avec processeur Snapdragon ?

Notre ami Zack (vous connaissez sûrement sa chaîne JerryRigEverything) nous dit que son modèle de Corée du Sud contient aussi du graphite. Restez branché pour avoir plus de détails à ce sujet.

Notre prochaine hypothèse : le matériel 5G mmWave est-il en cause ? Il s'échauffe facilement, mais n'est pas inclus dans tous les Note. Ça ne colle pas non plus. S'agirait-il d'un test A/B pour un nouveau système de refroidissement ? Il y a sûrement une explication logique, mais nous restons perplexes. Faites-nous savoir si vous avez une idée !

Mise à jour : nous nous sommes renseignés et avons cogité sur les différents systèmes de refroidissement et quelques histoires des coulisses de la production chez Samsung. Lisez tout ici !

À propos des modules mmWave, nos deux téléphones en ont, mais juste deux chacun. Par contre, le Note10+ 5G et le S20 Ultra en avaient trois. Le matériel s'est tellement amélioré qu'il n'en faut plus que deux ou y a-t-il une autre raison ?

Vos contributions sont faites dans le cadre de la licence open source Creative Commons.