Aller au contenu principal
Anglais
Français

Vue éclatée du Xiaomi Mi 11

Informations sur le tutoriel

= Terminé = Incomplet
    Xiaomi’s flagship Mi 11 smartphone is packed with new tech and ready to muscle its way onto the global scene—particularly in the European market. First released in China at the end of 2020, the Mi 11 was the very first smartphone to feature the Snapdragon 888 processor. We were intrigued enough to pick one up when it went on sale globally a couple months later. Onto the teardown table it goes! Follow along and let’s pull it apart.
    If gadget guts are your thing, follow us on [link|https://twitter.com/iFixit|Twitter], [link|https://www.instagram.com/ifixit/|Instagram], and [link|https://www.facebook.com/iFixit/|Facebook]. For iFixit delivered, check out our [link|httphttps://createsendifixit.ifixitactivehosted.com/hf/r/0CB34AA2381CF97A3|newsletter].

    Décrivez la pièce ou le composant spécifique de ce device sur lequel vous êtes en train de travailler. Par ex : batterie

    Créer un titre.

    Ce bref résumé n'apparaîtra que dans les résultats de recherche.

    Communiquez des informations de base avant que le lecteur ne se plonge dans le tutoriel.

    Étapes du tutoriel

    Étape 1 — Vue éclatée du Xiaomi Mi 11

    Il y tellement de smartphones qui sortent en ce moment qu'on est vite blasé. Prenons tout de même un moment pour admirer la tech incluse dans cette petite boîte en verre :

    Étape 2

    Comme nous sommes de bonne humeur, nous permettons au Mi 11 et à son prédécesseur, le Mi 10, d'échanger quelques mots. Qu'ont-ils en commun ?

    Étape 3

    Assez lambiné ! Nous plongeons dans le Mi 11 et la vitre arrière s'envole de façon magique (peut-être que notre iOpener l'y a encouragée hors caméra).

    Étape 4

    Nous apercevons trois modules de caméra – mais seulement deux connecteurs à débrancher ? Parions qu'il n'y a qu'à soulever la carte et voir si… Ah ! Voilà le connecteur numéro trois qui se cachait en dessous.

    Étape 5

    Tout ce qui est intéressant sur ces circuits imprimés est recouvert d'une sombre couche dissipatrice en cuivre ou en graphite.

    Étape 6

    Et du côté arrière, une grande plaque de cuivre dissimule toutes les pépites de silicium :

    Étape 7

    Des membres géniaux de notre communauté ont remarqué que nous avions zappé quelques puces et ont aidé à les identifier :

    Étape 8

    Vous captez les capteurs suivants ?

    Étape 9

    Ce n'est pas que la nappe anaconda rencontrée dans le Mate 30 Pro nous manquait, mais on dirait bien qu'une menace similaire nous guette dans le Mi 11.

    Étape 10

    Même si c'était mal parti pour la batterie ensevelie sous un monceau de câbles, nous sommes ravis de tomber sur des languettes d'extraction pour un retrait facile.

    Étape 11

    L'écran AMOLED DotDisplay (un des goinfres en énergie du Mi 11) brille par son taux de rafraîchissement variable de maximum 120 Hz et sa résolution WQHD+ de 3200 sur 1440 pixels (~515 ppp). Sans oublier un taux d'échantillonnage tactile rapide comme l'éclair (480 Hz).

    Étape 12

    Il n'y a plus rien à (re)tirer de ce téléphone, donc résumons rapidement :

    Étape 13 — Dernières pensées

    Le Xiaomi Mi 11 gagne un 4 sur 10 sur notre échelle de la réparabilité (10 étant le plus facile à réparer) :

    Vos contributions sont faites dans le cadre de la licence open source Creative Commons.