Aller au contenu principal

Info : Vous modifiez un tutoriel prérequis. Toutes les modifications apportées affecteront le tutoriel qui comprend ces étapes.

Anglais
Français

Traduction de l’étape 13

Étape 13
Next, let's zoom in on that battery board. The two pins on the output connector show 3V, which suggests these are probably CMOS batteries wired in parallel. But why two of them? And why the strange placement in the middle of the enclosure? Ordinarily, we'd expect to find a single CR2032 battery protecting the NVRAM, like on previous iMacs. Best guess: The new iMac design was too thin for a CR2032 on the main board. That's right—they couldn't squeeze in the battery from an AirTag. So Apple instead used two half-height CR2016s, and squirreled them away over here for clearance.
  • Next, let's zoom in on that battery board. The two pins on the output connector show 3V, which suggests these are probably CMOS batteries wired in parallel. But why two of them? And why the strange placement in the middle of the enclosure?

  • Ordinarily, we'd expect to find a single CR2032 battery protecting the NVRAM, like on previous iMacs.

  • Best guess: The new iMac design was too thin for a CR2032 on the main board. That's right—they couldn't squeeze in the battery from an AirTag. So Apple instead used two half-height CR2016s, and squirreled them away over here for clearance.

  • Closer inspection reveals a camouflaged stretch-release adhesive pull tab under the battery board—the same sort of stuff that secures iPhone batteries.

  • We're fans of this stretchy adhesive when the alternative is poking and prying at a glued-down smartphone battery, but its use here seems ... odd.

  • Once again, thinness suggests an answer: This is a wafer-thin board, set in place with a vanishingly thin strip of adhesive.

  • You can't fully remove or replace either battery while the board is glued in place. Fortunately replacements shouldn't be frequent, but they'll certainly be inconvenient.

Au suivant, la puce de la batterie ! Les deux broches sur le connecteur de sortie indiquent 3 V, ce qui signifie qu'il s'agit probablement de piles CMOS branchées en parallèle. Mais pourquoi deux ? Et pourquoi les placer au milieu du boîtier ?

D'habitude, on trouve une seule pile CR2302 qui protège la NVRAM, comme dans les iMac précédents par exemple.

Hypothèse la plus probable : le nouvel iMac était trop fin pour abriter une pile CR2302 sur la carte principale. En effet, impossible d'y caser la pile d'un AirTag. Apple aurait donc décidé d'utiliser deux piles CR2016 deux fois moins hautes et les aurait nichées ici pour des raisons de place.

En y regardant de plus près, on aperçoit une bande adhésive étirable camouflée sous la puce de la batterie – le même genre que celles qui fixent les batteries des iPhone.

Nous sommes fans de l'adhésif étirable – l'alternative consistant à tirer et faire levier sur une batterie de smartphone enduite de colle – mais son usage ici est plutôt mystérieux.

Encore une fois, la minceur suggère une réponse : une puce fine comme une gaufrette collée par une bande adhésive infiniment fine.

Impossible de retirer complètement ou de remplacer aucune des piles tant que la puce est collée. Heureusement, cela ne devrait pas être un remplacement fréquent, mais il y en a des plus pratiques.

Vos contributions sont faites dans le cadre de la licence open source Creative Commons.