Aller au contenu principal

Outils recommandés dans ce démontage

Introduction

Aujourd'hui, nous allons plus loin que tout démontage d'iPhone auparavant. L'innovation du nouvel écran tactile 3D Touch est tellement alléchante que nous ne pouvions pas laisser ce panneau frontal tel quel.

Cette fois-ci, nous démantelons l'écran Retina HD, couche par couche, pour vous donner une image claire de ce qui rend le matériel de cette année tellement unique. Cette vue éclatée ne comportera pas de score de réparabilité : le processus de démontage et de remontage d'un écran de téléphone intelligent fusionné est réservé aux pros et à leurs outils très spécialisés (et incroyables).

Restez au courant de toutes nos prouesses techniques en nous suivant sur Facebook, Instagram et Twitter.

Cette vue éclatée n'est pas un tutoriel de réparation. Pour réparer votre iPhone 6s, utilisez notre manuel de réparation.

  1. L'iPhone 6s récemment lancé a apporté de nouvelles fonctionnalités à un ensemble familier. Suite à cette tendance, l'écran comporte quelques modifications et fonctionnalités intégrées :
    • L'iPhone 6s récemment lancé a apporté de nouvelles fonctionnalités à un ensemble familier. Suite à cette tendance, l'écran comporte quelques modifications et fonctionnalités intégrées :

    • 3D Touch facilitée par une couche de capteur capacitif

    • Panneau en verre pliable fabriqué par double échange d'ions

    • Écran Retina HD 4,7 pouces, 1334 sur 750 pixels (326 ppp)

    • Vitre tactile intégrée

  2. Le premier à tomber est le cadre en plastique de montage comportant les clips qui fixent l'écran au reste de l'iPhone. (Essayez de dire ça cinq fois à la suite très vite ... bon, ok..c'est dans la version anglaise qu'on parle de ça, en français on se contentera de démonter l'écran en silence ...si, si, ou pas !.) Habituellement, un reconditionneur va simplement couper les morceaux plus fins de chaque côté du cadre et les enlever, en laissant les morceaux supérieur et inférieur collés à la vitre.
    • Le premier à tomber est le cadre en plastique de montage comportant les clips qui fixent l'écran au reste de l'iPhone. (Essayez de dire ça cinq fois à la suite très vite ... bon, ok..c'est dans la version anglaise qu'on parle de ça, en français on se contentera de démonter l'écran en silence ...si, si, ou pas !.)

    • Habituellement, un reconditionneur va simplement couper les morceaux plus fins de chaque côté du cadre et les enlever, en laissant les morceaux supérieur et inférieur collés à la vitre.

    • Aujourd'hui, nous avons décidé de prendre la route panoramique et d'enlever le cadre en plastique de montage d'une seule pièce, en coupant le périmètre de l'assemblage.

  3. Après un peu de découpage, un peu de chaleur et beaucoup de patience, nous avons réussi à retirer le cadre de montage du panneau frontal. Dans les iPhones d'antan, ces clips étaient les seuls dispositifs sécurisant l'ensemble écran au reste du téléphone. Cependant, lors du récent démontage de l'iPhone 6s, nous avons découvert un nouveau joint adhésif aidant à sécuriser l'écran sur le téléphone. Ce joint a également l'avantage d'améliorer l'étanchéité du nouvel iPhone.
    • Après un peu de découpage, un peu de chaleur et beaucoup de patience, nous avons réussi à retirer le cadre de montage du panneau frontal.

    • Dans les iPhones d'antan, ces clips étaient les seuls dispositifs sécurisant l'ensemble écran au reste du téléphone.

    • Cependant, lors du récent démontage de l'iPhone 6s, nous avons découvert un nouveau joint adhésif aidant à sécuriser l'écran sur le téléphone. Ce joint a également l'avantage d'améliorer l'étanchéité du nouvel iPhone.

  4. Les tâches faciles finies, nous poursuivons en séparant le rétro-éclairage et la couche en métal. Cette feuille mylar a immédiatement attiré notre attention. Sur les iPhones plus anciens, cette feuille était l'une des couches qui constituaient le rétro-éclairage, elle couvre désormais un nouveau composant mystère. L'écran est tellement mince que vous pouvez voir à travers : le mylar cache bien tout ce qui se trouve en dessous, du moins si on utilise normalement le téléphone.
    • Les tâches faciles finies, nous poursuivons en séparant le rétro-éclairage et la couche en métal.

    • Cette feuille mylar a immédiatement attiré notre attention. Sur les iPhones plus anciens, cette feuille était l'une des couches qui constituaient le rétro-éclairage, elle couvre désormais un nouveau composant mystère.

    • L'écran est tellement mince que vous pouvez voir à travers : le mylar cache bien tout ce qui se trouve en dessous, du moins si on utilise normalement le téléphone.

  5. Nous jettons un coup d'œil au-dessous du film réfléchissant et, à notre grande surprise, nous trouvons une nouvelle et deuxième couche de capteurs, probablement les capteurs capacitifs qui prennent en charge la 3D Touch. Pourquoi cette découverte nous a-t-elle vraiment surpris ? Apple a déjà déclaré que la 3D Touch fonctionnait à l'aide de capteurs intégrés au rétro-éclairage, mais cela semble être un composant entièrement distinct. Note de réparabilité : la nappe du bouton home a été remplacée par des traces le long du panneau du capteur tactile 3D. Nous devrons attendre et voir si c'est mieux ou pire.
    • Nous jettons un coup d'œil au-dessous du film réfléchissant et, à notre grande surprise, nous trouvons une nouvelle et deuxième couche de capteurs, probablement les capteurs capacitifs qui prennent en charge la 3D Touch.

    • Pourquoi cette découverte nous a-t-elle vraiment surpris ? Apple a déjà déclaré que la 3D Touch fonctionnait à l'aide de capteurs intégrés au rétro-éclairage, mais cela semble être un composant entièrement distinct.

    • Note de réparabilité : la nappe du bouton home a été remplacée par des traces le long du panneau du capteur tactile 3D. Nous devrons attendre et voir si c'est mieux ou pire.

  6. Fix Kits pour batterie de MacBook

    À partir de $69.99

    Buy Now

    Fix Kits pour batterie de MacBook

    À partir de $69.99

    Buy Now
  7. Retournons à ces capteurs capacitifs déjà mentionnés. Sous ce film génial, se trouve certainement une grille de ... quelque chose. Chacun des rectangles dorés de ce panneau arrière est la plaque unique d'un condensateur à plaque parallèle.
    • Retournons à ces capteurs capacitifs déjà mentionnés. Sous ce film génial, se trouve certainement une grille de ... quelque chose.

    • Chacun des rectangles dorés de ce panneau arrière est la plaque unique d'un condensateur à plaque parallèle.

    • Chaque boîte a une petite trace (les zones sombres sont en fait des autoroutes composées de nombreuses traces) en retour à la puce de contrôle. Lequel ...

    • ... se trouve à l'arrière du panneau, probablement. Cette puce sur mesure pour Apple est responsable de l'échange entre les condensateurs – en les maintenant chargés et en mesurant les changements de courant entre les différents condensateurs.

  8. Apple a travaillé en étroite collaboration avec Corning, les fabricants de Gorilla Glass, et développé un verre souple pour le panneau en verre de l'iPhone.
    • Apple a travaillé en étroite collaboration avec Corning, les fabricants de Gorilla Glass, et développé un verre souple pour le panneau en verre de l'iPhone.

    • Appuyer sur le verre plie le verre très légèrement au point de contact, ce qui raccourcit la distance entre votre doigt et la plaque de condensateur correspondante dans le tableau sous l'écran. Cela enregistre une «poussée» plutôt qu'un «toucher».

    • Dans un condensateur à plaque parallèle, la capacité est inversement proportionnelle à la distance : une distance plus courte signifie une plus grande capacité de charge sur la plaque, de sorte que l'IC mesure un flux de courant dans la carte du capteur.

    • Alors que les plaques sont semblables à celles d'une vitre tactile, elles sont trop grandes pour localiser l'endroit où le doigt appuie. Heureusement, elles n'ont pas à le faire.

    • La vitre tactile "réelle" est encore présente pour le suivi de précision, ces plaques doivent seulement détecter un fléchissement dans le verre et non où il se produit.

  9. Après avoir retiré la moitié arrière de l'ensemble écran, nous nous remettons au travail et nous occupons de la vitre frontale. Cette machine particulière utilise un vide pour fixer la vitre de l'iPhone à une surface chauffée. Ce processus contribue à affaiblir l'adhésif optiquement transparent (OCA) qui fixe la vitre à l'écran réel. Une fois que l'OCA a été dépouillé de sa résistance collante, un fil de molybdène de 0,08 mm a vite fait de séparer complètement l'écran LCD de la vitre.
    • Après avoir retiré la moitié arrière de l'ensemble écran, nous nous remettons au travail et nous occupons de la vitre frontale.

    • Cette machine particulière utilise un vide pour fixer la vitre de l'iPhone à une surface chauffée. Ce processus contribue à affaiblir l'adhésif optiquement transparent (OCA) qui fixe la vitre à l'écran réel.

    • Une fois que l'OCA a été dépouillé de sa résistance collante, un fil de molybdène de 0,08 mm a vite fait de séparer complètement l'écran LCD de la vitre.

  10. Une fois la vitre enlevée, il ne reste qu'un écran LCD en plutôt piteux état, retirer la vitre a vraiment fait son effet au film polarisant. Heureusement pour nous, nos amis de STS Parts ont apporté leur guillotine (également connue sous le nom de Polarizer Remover Machine) qui la racle comme si c'était juste un chewing-gum collé à une chaussure. Le film est détruit lors du retrait, mais les remplacements sont faciles à trouver.
    • Une fois la vitre enlevée, il ne reste qu'un écran LCD en plutôt piteux état, retirer la vitre a vraiment fait son effet au film polarisant.

    • Heureusement pour nous, nos amis de STS Parts ont apporté leur guillotine (également connue sous le nom de Polarizer Remover Machine) qui la racle comme si c'était juste un chewing-gum collé à une chaussure.

    • Le film est détruit lors du retrait, mais les remplacements sont faciles à trouver.

  11. Vous vous êtes déjà demandé ce qu'était un film polarisant ? Rejoignez-nous pour une séance de Science avec iFixit, nous allons éclairer le fonctionnement interne d'un écran LCD et la fonction d'un film polarisant : Tout d'abord, le rétro-éclairage envoie de la lumière à travers une mince couche de cristaux liquides. Quand la lumière passe, elle se reflète sous différents angles résultant de l'orientation des cristaux. L'angle de réflexion détermine la couleur de la lumière que nous voyons. Afin de modifier l'angle (et par conséquent, la couleur), le matériel de l'écran doit mettre sous tension sur les cristaux liquides pour modifier leur orientation.
    • Vous vous êtes déjà demandé ce qu'était un film polarisant ? Rejoignez-nous pour une séance de Science avec iFixit, nous allons éclairer le fonctionnement interne d'un écran LCD et la fonction d'un film polarisant :

    • Tout d'abord, le rétro-éclairage envoie de la lumière à travers une mince couche de cristaux liquides. Quand la lumière passe, elle se reflète sous différents angles résultant de l'orientation des cristaux.

    • L'angle de réflexion détermine la couleur de la lumière que nous voyons. Afin de modifier l'angle (et par conséquent, la couleur), le matériel de l'écran doit mettre sous tension sur les cristaux liquides pour modifier leur orientation.

    • Afin de produire une large gamme de couleurs, chaque pixel est divisé en trois sous-pixels : rouge, vert et bleu.

    • Des tensions différentes sont utilisées pour ajuster l'intensité de chaque sous-pixel dont la combinaison peut créer des millions de couleurs différentes.

    • Eh bien, vous dites, toutes ces histoires de pixels et de tension sont passionnantes, mais où le film polarisant entre-t-il en jeu ?

    • Le film polarisant est ce qui rassemble tous les éléments. Il agit comme un filtre qui permet à la bonne combinaison de couleurs de créer toutes les belles images sur votre téléphone. Merci, film polarisant !

  12. La dernière partie de l'écran à être décortiqué est le rétro-éclairage LED Edge (bord), un type de rétro-éclairage, qu'on trouve souvent dans les smartphones. Un rétro-éclairage EGE, comme le nom l'indique, n'a des LED que sur un bord du dispositif de rétro-éclairage. La lumière provenant de ces diodes est répartie uniformément sur l'écran par le diffuseur - une feuille en plastique semi-transparente et multi-couche.
    • La dernière partie de l'écran à être décortiqué est le rétro-éclairage LED Edge (bord), un type de rétro-éclairage, qu'on trouve souvent dans les smartphones.

    • Un rétro-éclairage EGE, comme le nom l'indique, n'a des LED que sur un bord du dispositif de rétro-éclairage. La lumière provenant de ces diodes est répartie uniformément sur l'écran par le diffuseur - une feuille en plastique semi-transparente et multi-couche.

    • Comme mentionné précédemment, la couche mylar réfléchissante était auparavant l'une des couches du dispositif de rétro-éclairage.

    • Dans cette itération de l'iPhone, la couche mylar a maintenant deux fonctions. La nouvelle utilisation est de dissimuler les capteurs 3D Touch, l'utilisation traditionnelle est de refléter la lumière diffusée vers l'extérieur au lieu de la gaspiller à l'intérieur de l'iPhone.

  13. Voilà un présentation artistique des huit couches (survivantes) de l'écran iPhone 6 pour le plaisir des yeux. Absente: la collante feuille OCA déchirée.
    • Voilà un présentation artistique des huit couches (survivantes) de l'écran iPhone 6 pour le plaisir des yeux.

    • Absente: la collante feuille OCA déchirée.

    • Cette vue éclatée n'était pas une mince affaire, nous vous recommandons vivement de ne pas tenter le coup chez vous, sans les bons outils et l'expérience.

    • À propos d'outils et d'expériences, un énorme merci à STS Parts, et surtout à Israel, pour l'équipement et l'expertise qui ont rendu cette vue éclatée possible !

Merci à ces traducteurs :

100%

Ces traducteurs nous aident réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

30 commentaires

This an amazing display. Are any other displays you've taken apart this complicated? I don't see a teardown number for the display. Do you see any repair shop, including Apple, even trying to perform a component replacement of the display or will it simply be replaced in its entirety?

plink53 - Réponse

Typically repair shops (including Apple) have always just swapped out the screens. However as the LCDs get more complicated and the price goes up on these repairers are turning towards more economical methods like screen refurbishment. A lot of times the cost of a glass-only repair vs a full display assembly is less than half! But it's a lot more complicated, as evidenced.

Matt Zieminski -

No phone has this many layers in the screen. The 5-6 had the glass, polarizer, then LCD, then the backlight. This has a lot more parts now, its not complicated if you know what goes where, but you need to assemble the pieces in the right order for the screen to be flawless.

Repair shops can replace just the glass if they have the right tools (what is shown above and more). At the Apple store, Apple will continue to replace the screens as a whole assembly, and send the broken screens back to where it is that Apple refurbishes them out (probably China). Apple will separate the screen and replace anything that it feels is necessary and then send it back to be used for another screen replacement.

Alec -

We actually went back and ripped up an iPhone 5s Screen for comparison and research; it turned out it was very similar to this (minus the 3D Touch Sensors and the mylar being part of the backlight). The only other teardown we've done specifically on a device's screen was for the Retina MacBook Pro.

I can't be sure about Apple's policy on screen replacement, though I assume to maintain good success rates for repairs and turnaround times they'll just replace the screen assembly. Independent repair shops are another story; depending on their experience level and access to the necessary tools and parts, it is totally possible to perform. Ultimately it seems a bit more time consuming for something that is usually a 10-20 minute part swap. On top of all this, the people who provide parts will almost always provide displays in their entirety instead of layer by layer.

I think this will be a refurbisher only kind of procedure.

Andrew W. -

I'd be curious to know how much that 3D Touch panels weigh, and how it relates to the overall weight increase on the 6S-series over the 6-series iPhones.

NaN - Réponse

Ajouter un commentaire

Voir les statistiques:

Dernières 24 heures : 10

7 derniers jours : 129

30 derniers jours : 687

Total : 101,230