Aller au contenu principal

Info : Vous modifiez un tutoriel prérequis. Toutes les modifications apportées affecteront le tutoriel qui comprend ces étapes.

Anglais
Français

Traduction de l’étape 17

Étape 17
The new power supply (plus integrated ethernet jack) may live on the outside now, but it won’t escape our tools! We had to bust out the heavy duty stuff but it’s worth it. Repairability benefits: If the iMac's power supply dies, you can easily replace it. Plus, the lack of large exposed capacitors inside the iMac itself (like we've seen in previous generations) means you'll have a safer time poking around in there. On the other hand, no more capacitor swaps—you’re not getting inside this thing without destroying it.
  • The new power supply (plus integrated ethernet jack) may live on the outside now, but it won’t escape our tools! We had to bust out the heavy duty stuff but it’s worth it.

  • Repairability benefits: If the iMac's power supply dies, you can easily replace it. Plus, the lack of large exposed capacitors inside the iMac itself (like we've seen in previous generations) means you'll have a safer time poking around in there.

  • On the other hand, no more capacitor swaps—you’re not getting inside this thing without destroying it.

  • The innards look similar to a standard Apple MacBook power supply, albeit with a network cable passing through.

  • The tiny ethernet board is likely strengthening and piping the internets through the black wire bunch.

  • Red wires feed power into the not-Magsafe magnetic umbilical cord.

  • The power supply can pump out a healthy 143 watts, but in our testing, the iMac only draws about 60 watts at most. That's a lot of extra headroom for power-hungry USB-C peripherals.

Le nouveau bloc d'alimentation (avec prise ethernet intégrée) est à présent externe, mais il n'échappera pas à nos outils ! Nous avons dû sortir le matériel poids lourd, mais le jeu en vaut la chandelle.

La réparabilité y gagne : si le bloc d'alimentation de l'iMac tombe en rade, vous pouvez facilement le remplacer. De plus, l'absence de gros condensateurs à l'intérieur de l'iMac même (tels que nous les avons croisés dans les générations précédentes) signifie que vous pourrez le manipuler en toute sécurité.

De l'autre côté, fini de remplacer les condensateurs. Impossible de rentrer dans ce truc sans le détruire.

Les entrailles ressemblent beaucoup à celles d'un adaptateur secteur standard pour MacBook, bien qu'il soit traversé par un câble.

La minuscule puce ethernet a probablement le rôle de renforcer et guider les signaux internet à travers l'enchevêtrement de câbles noirs.

Les fils rouges alimentent le cordon ombilical aimanté non MagSafe.

Le bloc d'alimentation peut pomper 143 watts vigoureux, mais, d'après nos tests, l'iMac n'en prend que maximum 60. Cela fait beaucoup de jus supplémentaire pour les accessoires USB-C gourmands en énergie.

Vos contributions sont faites dans le cadre de la licence open source Creative Commons.