Aller au contenu principal

Introduction

“Jamais deux sans trois”, c'est ce qu'ont dû penser les ingénieurs de l'entreprise sociale néerlandaise quand ils se sont mis à planifier le Fairphone 3. Voici donc le petit dernier des téléphones portables au design modulaire et réparable, produits de manière équitable. Le Fairphone 2 de 2015 avait déjà placé la barre haut en matière de réparabilité. Seul un démontage nous dira si son successeur a élevé cette barre, à l'heure où les grands constructeurs continuent à mettre sur le marché des téléphones enduits de colle et toujours plus difficiles à réparer.

Gardez-nous à l'œil sur Twitter, Facebook et Instagram ou inscrivez-vous à notre géniale newsletter pour rester au courant des dernières nouvelles du monde de la réparation.

Cette vue éclatée n'est pas un tutoriel de réparation. Pour réparer votre Fairphone 3, utilisez notre manuel de réparation.

  1. C'est la beauté intérieure qui compte, et nous allons nous en occuper bientôt. Commençons d'abord par quelques spécifications : Écran IPS de 5,65 pouces avec une résolution de 1080 sur 2160 pixels Système sur une puce (SoC) Snapdragon 632 Qualcomm
    • C'est la beauté intérieure qui compte, et nous allons nous en occuper bientôt. Commençons d'abord par quelques spécifications :

    • Écran IPS de 5,65 pouces avec une résolution de 1080 sur 2160 pixels

    • Système sur une puce (SoC) Snapdragon 632 Qualcomm

    • RAM de 4 Go et stockage de 64 Go

    • Caméra arrière de 12 MP et ƒ/1,8, caméra frontale de 8 MP et ƒ/2,0

    • Batterie de 3.060 mAh

    • Lecteur d'empreintes digitales, prise jack et indice IP54

    • Un immense merci à l'Institut Fraunhofer pour la fiabilité et la micro-intégration (IZM) qui nous a fourni cette image aux rayons X du Fairphone 3.

  2. La ligne de succession du Fairphone (de gauche à droite) : Primus, Secundus et Tertius, comme auraient dit les Romains s'ils avaient compté les smartphones. Remarquez l'évolution, non seulement en taille et en style, mais aussi en technique. La version actuelle comprend un port USB-C à la place du bon vieux connecteur Micro-USB, ainsi qu'un lecteur d'empreintes digitales bien pratique sur la coque arrière. Voyons un peu combien il a poussé… Le Fairphone 3 mesure 158×71,8×9,89 mm et pèse 189 g.
    • La ligne de succession du Fairphone (de gauche à droite) : Primus, Secundus et Tertius, comme auraient dit les Romains s'ils avaient compté les smartphones.

    • Remarquez l'évolution, non seulement en taille et en style, mais aussi en technique. La version actuelle comprend un port USB-C à la place du bon vieux connecteur Micro-USB, ainsi qu'un lecteur d'empreintes digitales bien pratique sur la coque arrière.

    • Voyons un peu combien il a poussé… Le Fairphone 3 mesure 158×71,8×9,89 mm et pèse 189 g.

  3. Nous commençons par retirer aisément la coque arrière – sans le moindre outil. Voici une nette amélioration quand on pense à la coque style pare-chocs du Fairphone 2 (ainsi qu'à la version 'slim' deux pièces qui l'a remplacée au milieu du cycle de vie du produit).
    • Nous commençons par retirer aisément la coque arrière – sans le moindre outil.

    • Voici une nette amélioration quand on pense à la coque style pare-chocs du Fairphone 2 (ainsi qu'à la version 'slim' deux pièces qui l'a remplacée au milieu du cycle de vie du produit).

    • Si vous aviez apprécié la sécurité de la coque, ne vous inquiétez pas, il y a un pare-chocs dans la boîte.

  4. Retirer la batterie, c'est de la tarte ! Il suffit de la soulever grâce à la petite encoche en bas. Les contacts encastrés et la coque en plastique rigide donnent à la batterie une touche rétrograde bienvenue.
    • Retirer la batterie, c'est de la tarte ! Il suffit de la soulever grâce à la petite encoche en bas.

    • Les contacts encastrés et la coque en plastique rigide donnent à la batterie une touche rétrograde bienvenue.

    • De nos jours, on trouve plus gros que les 11,781 Wh (3.060 mAh @ 3,85 V) de cette source de jus. Mais elle devrait tenir une journée et si ce n'est plus le cas, vous n'avez qu'à vous en procurer une de rechange et la remplacer !

    • Elle a une meilleure capacité que celle du Google Pixel 3a (11,55 Wh), mais ne peut rivaliser avec celle de l'iPhone Xs Max (12,08 Wh) et encore moins avec celle du shift 6m (16,3 Wh).

    • Le message inscrit sous la batterie donne du cœur au ventre : "Well done. You're what progress looks like." (Bravo ! Vous faites partie du progrès.) Cela dit, il est temps que notre démontage fasse des progrès. En avant !

  5. Fairphone a décidé de renoncer à l'ingénieux mécanisme d'attache de l'écran de la version précédente et l'a remplacé par des vis cruciformes #00 standard. Fairphone fournit même un minuscule tournevis. Espérons qu'on nous pardonnera de préférer le manche plus large et plus confortable du Mako Driver Kit. Une fois débarrassés des vis, nous détachons le module de l'écran du châssis et retrouvons le même connecteur Pogo pin avec circuit imprimé que celui déniché dans le Fairphone 2.
    • Fairphone a décidé de renoncer à l'ingénieux mécanisme d'attache de l'écran de la version précédente et l'a remplacé par des vis cruciformes #00 standard.

    • Fairphone fournit même un minuscule tournevis. Espérons qu'on nous pardonnera de préférer le manche plus large et plus confortable du Mako Driver Kit.

    • Une fois débarrassés des vis, nous détachons le module de l'écran du châssis et retrouvons le même connecteur Pogo pin avec circuit imprimé que celui déniché dans le Fairphone 2.

    • Notez la carte de la République démocratique du Congo, qui illustre l'approvisionnement hors zones de conflit en minerais comme le tantale, l'étain, le tungstène et l'or.

  6. Alors que les modules du Fairphone 2 se servent tous de connecteurs Pogo pin, le Fairphone 3 a adopté les connecteurs à pression standard faciles d'accès. Un petit coup de spatule (spudger) suffit à détacher les modules.
    • Alors que les modules du Fairphone 2 se servent tous de connecteurs Pogo pin, le Fairphone 3 a adopté les connecteurs à pression standard faciles d'accès.

    • Un petit coup de spatule (spudger) suffit à détacher les modules.

    • Les connecteurs et les modules sont étiquetés. Cela peut être utile et les pièces du puzzle s'assemblent facilement, même si vous ne pouvez pas les lire.

  7. Nous sommes heureux de vous présenter la famille de modules du Fairphone 3 : Nous retrouvons un module supérieur, un module de caméra et un module inférieur, qui ressemblent beaucoup à ceux du Fairphone 2.
    • Nous sommes heureux de vous présenter la famille de modules du Fairphone 3 :

    • Nous retrouvons un module supérieur, un module de caméra et un module inférieur, qui ressemblent beaucoup à ceux du Fairphone 2.

    • Le haut-parleur est à présent logé dans son propre module (alors qu'il faisait avant partie du module inférieur) et connecté au dos du module inférieur.

    • Si vous espériez mettre à jour votre Fairphone 2 avec ces modules, nous avons des mauvaises nouvelles. Les modules et leurs composants internes ne sont pas compatibles. Mais leur coque serait fabriquée à partir de polycarbonate recyclé à 50 %, un minimum de réutilisation !

  8. Ne nous contentant pas de juste retirer les modules, nous dégainons notre tournevis Torx T5 et un médiator pour aller plus loin dans notre démontage. Nous commençons par le module supérieur : La caméra selfie 8 MP ƒ2,0 et le haut-parleur interne se démontent tous les deux.
    • Ne nous contentant pas de juste retirer les modules, nous dégainons notre tournevis Torx T5 et un médiator pour aller plus loin dans notre démontage.

    • Nous commençons par le module supérieur :

    • La caméra selfie 8 MP ƒ2,0 et le haut-parleur interne se démontent tous les deux.

    • La prise jack ainsi que les capteurs de proximité et de luminosité ambiante sont soudés au circuit imprimé.

    • Le module de la caméra comprend une caméra 12 MP ƒ1,8 modulaire avec un capteur SONY IMX363 Exmor RS. Les LED du flash sont soudées au circuit imprimé.

    • Le module inférieur inclut le moteur à vibrations ainsi qu'un port USB-C et un microphone, tous deux soudés.

    • Le module du haut-parleur est le plus solitaire de tous, tout juste relié au module inférieur par deux contacts.

  9. En retirant la carte mère, nous découvrons un tas de contacts à ressort, qui se connectent au lecteur d'empreintes digitales, aux boutons de volume et de marche ainsi qu'à quelques antennes. En dessous des plaques de protection se nichent les composants suivants : Système sur une puce (SoC) Snapdragon 632 Qualcomm
    • En retirant la carte mère, nous découvrons un tas de contacts à ressort, qui se connectent au lecteur d'empreintes digitales, aux boutons de volume et de marche ainsi qu'à quelques antennes.

    • En dessous des plaques de protection se nichent les composants suivants :

    • Système sur une puce (SoC) Snapdragon 632 Qualcomm

    • LPDDR3 KMRH60014A-B614 Samsung de 64 Go

    • Module front-end RF QM57508 Qorvo

    • Émetteur-récepteur RF WTR3925 Qualcomm

    • Module Wi-Fi WCN3680B Qualcomm

  10. Au dos de la carte mère, nous trouvons : RF Flex QM56022 Qorvo
    • Au dos de la carte mère, nous trouvons :

    • RF Flex QM56022 Qorvo

    • CI de gestion d'alimentation PMI632 Qualcomm

    • CI de gestion d'alimentation PM8953

    • Codec audio WCD9326 Qualcomme

    • Amplificateur audio AW88980 Awinic

    • Q31A1 NXP

  11. Voilà, nous avons fini de dépecer les vis et les composants individuels du Fairphone 3. Voici un résumé de nos trouvailles :
    • Voilà, nous avons fini de dépecer les vis et les composants individuels du Fairphone 3. Voici un résumé de nos trouvailles :

    • La nouvelle coque est facile à ouvrir et met en valeur la transparence du projet.

    • La conception encore plus modulaire contribue à un intérieur rangé et rajoute une couche de démontage quand il s'agit de réparer les composants individuels.

    • Remonter ce téléphone ne sera pas un problème et nous sommes convaincus qu'il marchera ensuite.

    • Voyons un peu les conséquences sur la réparabilité…

  12. Dernières pensées
    • La conception a priorisé les composants-clés comme la batterie et l'écran. Ceux-ci sont donc accessibles sans outils ou avec juste un tournevis cruciforme standard.
    • Des repères visuels à l'intérieur du téléphone vous guident lors du remontage et du remplacement des composants et des modules.
    • Il est très facile de remplacer les modules complets. On peut également les démonter à l'aide d'un tournevis Torx.
    • Le site du fabricant met tutoriels et pièces de remplacement à disposition.
    • La plupart des composants à l'intérieur des modules se remplacent individuellement, mais quelques-uns sont soudés.
    Score de réparabilité
    10
    Score de réparabilité de 10 sur 10
    (10 étant le plus facile à réparer)

Merci à ces traducteurs :

100%

Claire Rapp nous aide à réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

17 commentaires

Love that this is still happening in the mobile phone world. And that they’re taking sustainability seriously.

Timothy Buchanan - Réponse

Not making it upgrade-able seems to defeat the purpose. Only the battery and the screen are likely to need replacement before this goes obsolete

Robert M - Réponse

You don’t need to upgrade every year and maybe in the future you will also be able to swap the motherboard with a newer cpu.

you can always try these ones: https://www.shiftphones.com/en/

Mihai Serban Cotabitiu -

No, it does not defeat the purpose. The purpose is making it easy to replace any part if something breaks - even if you’re a non-tech-savy user. The Fairphone makes repairing your smartphone as easy as assembling an IKEA shelf, which - definitely - archieves it’s purpose. You don’t need to buy a new phone if your screen is shattered or your USB-C-connector got dusty - just a replacement part.

Of course, having upgradeable parts would be nice, but that’s not as easy to accomplish as it might look: The individual parts would be sold less often, resulting in higher prices to account for development and production costs. And compatibility isn’t easy on low-level hardware: Installing a better camera could also require a better BUS or other connection to the mainboard etc. A bigger battery might need a better charging IC or at least more space in the housing. Same goes for any other component. And remember - the Fairphone 2 got a camera upgrade midway in it’s life cycle. So you can’t even say it’s not upgradeable.

sadfadsf -

I’ve been using my Fairphone 2 since it came out in 2015, so it probably counts as obsolete - but it works perfectly well, and spare parts are still available (as they are for the Fairphone 1, incidentally) so I’m not going to replace it for the foreseeable future. “Obsolete” it may be, but it’s still a good phone.

MarkNW -

Ajouter un commentaire

Afficher les statistiques:

Dernières 24 heures : 90

7 derniers jours : 787

30 derniers jours : 3,941

Total : 95,849