Tutoriels archivés


Questions de support Poser une question

Outils

Voici quelques outils couramment utilisés pour travailler sur cet appareil. Vous ne devriez pas avoir besoin de tous les outils pour chaque procédure.

Informations contextuelles ¶ 

La technologie du soudage a fait ses débuts informatiques dans les années 50 pour la deuxième génération d'ordinateurs. Le soudage par trous traversants est la plus simple forme de soudage : les pattes des composants sont insérées dans les trous traversants d'un circuit imprimé. Les pattes sont ensuite soudées aux pastilles de l'autres côtés du circuit.

Malgré la très bonne adhésion mécanique, percer des trous supplémentaires dans le circuit imprimé en fait une méthode coûteuse que d'autres méthodes comme le montage en surface.

Mesures de sécurité ¶ 

Souder peut se révéler très dangereux si on ne respecte pas quelques mesures de sécurité de base. Vous manipulez des outils brûlants et des métaux en fusion. Veillez à ne pas vous brûler. Il est conseillé d'éviter de porter des vêtements amples qui pourraient vous gêner pendant que vous travaillez ainsi que d'attacher les cheveux longs. Il est également important de se laver les mains après avoir effectué des travaux de soudage. Certains matériaux contiennent du plomb, il vaut donc mieux ne pas les ingérer.

Les quatre mesures de sécurité de base :

  • Le fer est brûlant.
  • La fumée n'est pas drôle. Travaillez dans une zone bien ventilée.
  • Portez toujours des lunettes de sécurité. Une éclaboussure de métal en fusion peut vous blesser.
  • Lavez vos mains plombées après avoir soudé avant de les porter à votre visage ou de manger.

Équipement ¶ 

Souder nécessite un peu de matériel de base. Il vous faudra un fer à souder, un support où poser le fer sans brûler la table et de la soudure.

Fer à souder ¶ 

C'est un outil en forme de stylo muni d'une panne fine qui est chauffée. On peut entre autres mesurer les fers à souder en watts. Un fer de 25 à 50 watts suffit pour la plupart des travaux de soudure de base. La plus grande partie des fers sont des modèles à température unique, mais il est également possible d'acheter des stations de soudage plus sophistiquées qui permettent de régler directement la température de la panne à l'aide de touches ou d'un bouton.

Support pour fer à souder ¶ 

Le support sert à protéger la table ou la surface de travail de la panne brûlante du fer. Il est souvent inclus avec les fers haut de gamme, mais peut être acheté à part si vous décidez d'acquérir un modèle plus économique.

Soudure ¶ 

Il existe de nombreux différents types de soudure. Le plus simple est la soudure à flux 40/60. C'est un alliage de 60 % d'étain et de 40 % de plomb, peu cher et aisé à manipuler. Cependant il contient du plomb, un matériel dangereux si vous ne respectez pas les mesures de sécurité appropriées.

Il existe également des soudures sans plomb. Ce genre de soudure est plus difficile à manipuler, mais plus respectueux de l'environnement.

Les débutants et apprentis en soudage préféreront utiliser de la soudure à base de plomb.

Souder ¶ 

Maintenant les choses sérieuses commencent, c'est-à-dire le soudage. Il faut commender par placer le composant sur le circuit imprimé. Assurez-vous que le circuit et la pièce sont propres. Tout grain de poussière ou débris sur le circuit on une patte empêchera la soudure d'adhérer correctement. Il peut également être utile de fixer la pièce au circuit à l'aide d'un petit morceau de ruban adhésif ou isolant. Ce n'est pas obligatoire mais pourrait vous aider un peu si cous avez de mal à faire tenir une pièce en particulier. Enfin vérifiez à deux fois que le composant que vous allez souder se trouve au bon endroit sur votre circuit et est orienté correctement. Certaines pièces, comme les condensateurs, les diodes, les transistors et les circuits intégrés, risquent de ne pas fonctionner ou de s'endommager s'ils ne sont pas positionnés correctement.

Prenez le fer dans une main et la soudure dans l'autre. Il est conseillé de tenir le fer dans la main dominante, mais certains préfèrent l'inverse. Essayez les deux pour savoir ce qui vous convient le mieux. Déposez un peu de soudure sur la panne du fer à souder. Cette procédure, dénommée "étamer" la panne, contribue à protéger la panne du fer et à améliore le transfert de la chaleur. Posez le fer sur la jointure que vous souhaitez souder, en veillant à toucher à la fois la pastille en cuivre sur le circuit et la patte du composant. Le but est de chauffer chaque élément de la connexion à la même température de façon que la soudure se répartisse également dans tous les petits espaces. Après une ou deux secondes, insérez la soudure dans la jointure. Si la jointure est suffisamment chaude, la soudure devrait fondre et couler dans la jointure. Quelques millimètres de soudure suffisent, donc n'exagérez pas. Une fois la soudure ajoutée, éloignez lentement le fer de la jointure, essuyez la panne sur une éponge humide et posez le fer à souder sur son support.

Une jointure bien faite ressemble à un cône et les bords de la soudure sont droits. S'ils sont courbes, il n'y a pas assez de soudure sur la jointure et vous devriez en rajouter un petit peu plus. Si la jointure est boursouflée, il y a trop de soudure. Dans ce cas, il faut dessouder cette jointure à l'aide d'une tresse à dessouder et recommencer. La jointure devrait en plus briller. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'elle n'était pas assez chaude lors de la fusion. Pour résoudre ce problème, il faut refaire chauffer le joint et réessayer.

Une fois que votre jointure a un bel aspect, c'est bon ! Continuez à souder les autres composants sur le circuit, puis admirez votre projet électronique fonctionnel.

Liens supplémentaires ¶ 

Merci à ces traducteurs :

100%

Claire Rapp nous aide à réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

Voir les statistiques:

Dernières 24 heures : 12

7 derniers jours : 93

30 derniers jours : 436

Total : 40,730