Aller au contenu principal

Vidéo d'introduction

Introduction

Le bienaimé assistant vocal d'Apple est de retour, il s'est métamorphosé cette fois en rouleau de papier toilette Mac Pro en veston. Siri est maintenant capable (d'essayer) de répondre à vos questions sur un angle de 360° et avec un son extrêmement fidèle à l'original. Comment les ingénieurs d'Apple a bien pu comprimer autant de son dans un si petit espace – et pourquoi ont-ils mis autant de temps pour cela ? Peut-être suffira-t-il juste de l'ouvrir pour le savoir !

Bonjour Siri, comment est-ce que je peux rester au courant des dernières vues éclatées ? Venez nous faire coucou sur Facebook, Instagram et Twitter. Si vous souhaitez recevoir notre vue éclatée directement chez vous, inscrivez-vous à notre newsletter.

Cette vue éclatée n'est pas un tutoriel de réparation. Pour réparer votre HomePod, utilisez notre manuel de réparation.

  1. Quelle sorte d'high-tech Apple a-t-elle caché là-dedans ? Voilà ce que disent les spécifications : Processeur Apple A8
    • Quelle sorte d'high-tech Apple a-t-elle caché là-dedans ? Voilà ce que disent les spécifications :

    • Processeur Apple A8

    • Boomer longue portée à diffusion indirecte d'un diamètre de 4 pouces

    • Ensemble de sept tweeters à faisceaux

    • Ensemble de six microphones à faisceaux

    • Microphone basse fréquence pour calibrer le boomer en temps réel

    • Interface tactile en haut

    • 802.11ac Wi-Fi avec MIMO + Bluetooth 5.0

  2. Le HomePod n'est peut-être pas le plus grand de la rangée, mais il est sûrement le plus surprenant. Il garde la forme cylindrique de base, typique des enceintes connectées circulaires. En plus du rapport de tailles, la différence qui frappe le plus, c'est que, contrairement à l'Amazon Echo et au Google Home, le HomePod est muni d'un bloc d'alimentation intégré et d'un câble d'alimentation non amovible. (si vous tirez suffisamment fort)
    • Le HomePod n'est peut-être pas le plus grand de la rangée, mais il est sûrement le plus surprenant.

    • Il garde la forme cylindrique de base, typique des enceintes connectées circulaires.

    • En plus du rapport de tailles, la différence qui frappe le plus, c'est que, contrairement à l'Amazon Echo et au Google Home, le HomePod est muni d'un bloc d'alimentation intégré et d'un câble d'alimentation non amovible. (si vous tirez suffisamment fort)

    • Pas l'ombre d'un adaptateur secteur et Apple a bien dissimulé le fait que le câble était amovible. (Comme si on pouvait nous berner !) Avouons en passant que l'aspect tressé de la gaine du câble a du chic.

  3. Nous découvrons un tas d'informations règlementaires presque invisibles sous la base : FCC, les avertissements e-déchets, les indications obligatoires en Europe et en Australie –  malgré la prise de courant US  de notre modèle – et le sigle des appareils doublement isolés. Le numéro de modèle flambant neuf A1639.
    • Nous découvrons un tas d'informations règlementaires presque invisibles sous la base :

    • FCC, les avertissements e-déchets, les indications obligatoires en Europe et en Australie – malgré la prise de courant US de notre modèle – et le sigle des appareils doublement isolés.

    • Le numéro de modèle flambant neuf A1639.

    • Et quelques petits trous.

    • Drôle de place pour des microphones. Ces trous feraient-ils partie du système de mesure de la pression ?

  4. Nous admirons à présent de plus près la grille acoustique 3D sans couture d'Apple. Les ingénieurs d'Apple ont conçu cette grille transparente d'un point de vue acoustique, mais protégeant l'intérieur du HomePod de la poussière et des débris. Une interface tactile élégante (au cas où Siri ait besoin d'une pause) et un voyant LED pas vraiment inconnu occupent le haut du HomePod.
    • Nous admirons à présent de plus près la grille acoustique 3D sans couture d'Apple.

    • Les ingénieurs d'Apple ont conçu cette grille transparente d'un point de vue acoustique, mais protégeant l'intérieur du HomePod de la poussière et des débris.

    • Une interface tactile élégante (au cas où Siri ait besoin d'une pause) et un voyant LED pas vraiment inconnu occupent le haut du HomePod.

    • Les rayons X de Creative Electrons nous permettent de jeter un œil aux composants internes qui semblent compter d'énormes aimants (les tâches foncées).

  5. Notre vision X a révélé quelques vis sous la base, nous décidons donc nos efforts sur l'adhésif de cette partie. Nous devons bien insister avec le pistolet à air chaud avant de réussir à désencastrer lentement la base. Bien qu'avertis de la présence de vis, nous nous préparons au pire après ce cauchemar gluant … … mais la vue de ces vis Torx prêtes à être dévissées nous rassure. Nous trouvons également un port à 14 broches sous la base collée, il s'agit là probablement d'un port destiné à tester ou programmer les HomePod sur des broches Pogo lors du montage en usine.
    • Notre vision X a révélé quelques vis sous la base, nous décidons donc nos efforts sur l'adhésif de cette partie. Nous devons bien insister avec le pistolet à air chaud avant de réussir à désencastrer lentement la base.

    • Bien qu'avertis de la présence de vis, nous nous préparons au pire après ce cauchemar gluant …

    • … mais la vue de ces vis Torx prêtes à être dévissées nous rassure. Nous trouvons également un port à 14 broches sous la base collée, il s'agit là probablement d'un port destiné à tester ou programmer les HomePod sur des broches Pogo lors du montage en usine.

  6. Peut-être que ces vis ne sont pas aussi sympas qu'elles en avaient l'air. Elles sont dévissées, mais la pièce en plastique qu'elles retenaient … ne bouge toujours pas. On dirait que la grille maintient la porte d'entrée de l'appareil en place. Comme nous aimerions vraiment éviter de couper cette grille, nous faisons glisser un médiator le long du bord enduit de colle de la grille et retirons cette pièce. Notre récompense ? Encore plus de plastique imprenable qui ne mène à nulle part. Dis Siri, comment faire pour rentrer à l'intérieur de ce truc ?
    • Peut-être que ces vis ne sont pas aussi sympas qu'elles en avaient l'air. Elles sont dévissées, mais la pièce en plastique qu'elles retenaient … ne bouge toujours pas. On dirait que la grille maintient la porte d'entrée de l'appareil en place.

    • Comme nous aimerions vraiment éviter de couper cette grille, nous faisons glisser un médiator le long du bord enduit de colle de la grille et retirons cette pièce. Notre récompense ? Encore plus de plastique imprenable qui ne mène à nulle part.

    • Dis Siri, comment faire pour rentrer à l'intérieur de ce truc ?

  7. Probablement un objet pointu. Nous avons cherché à épargner la grille à tout prix, mais en vain. Enfin, ce n'est pas la première fois que nous sommes réduits à couper du précieux tissu. Tailler la maille épaisse 3D, type fil de fer, révèle un manchon secondaire en tissu. Cette couche, moins épaisse et plus flexible, est prise sous la partie supérieure, il est donc impossible de l'enlever complètement pour l'instant.
    • Probablement un objet pointu. Nous avons cherché à épargner la grille à tout prix, mais en vain. Enfin, ce n'est pas la première fois que nous sommes réduits à couper du précieux tissu.

    • Tailler la maille épaisse 3D, type fil de fer, révèle un manchon secondaire en tissu.

    • Cette couche, moins épaisse et plus flexible, est prise sous la partie supérieure, il est donc impossible de l'enlever complètement pour l'instant.

    • Heureusement, la partie intérieure n'est pas sans couture et nous trouvons d'autre vis Torx cachées sous des caches en caoutchouc (très raffinés).

  8. Fix Kits pour batterie de MacBook

    À partir de $69.99

    Buy Now

    Fix Kits pour batterie de MacBook

    À partir de $69.99

    Buy Now
  9. L'avantage de cette découpe forcée : nous pouvons nous faire une idée de la fibre magique utilisée pour fabriquer ce manchon. Il ne s'agit pas de magie, mais d'une maille composée de deux couches de filet et de minuscules spirales en fil de fer entre les deux.
    • L'avantage de cette découpe forcée : nous pouvons nous faire une idée de la fibre magique utilisée pour fabriquer ce manchon.

    • Il ne s'agit pas de magie, mais d'une maille composée de deux couches de filet et de minuscules spirales en fil de fer entre les deux.

    • Un tissu de de genre permet aux ondes sonores de le traverser, presque sans réflexion acoustique, tout en faisant barrière à la poussière.

    • Maintenant que nous avons retiré la grille, nous nous rendons compte qu'un cordon en faisait tout le long. Y a-t-il donc un moyen de venir à bout du manchon sans le détruire ?

  10. Toujours à la recherche de la porte d'entrée, nous décollons la partie supérieure enduite de colle pour trouver encore plus de vis qui ne mènent apparemment nulle part. Cet objet à l'aspect extérieur si simple est un véritable labyrinthe en fait.
    • Toujours à la recherche de la porte d'entrée, nous décollons la partie supérieure enduite de colle pour trouver encore plus de vis qui ne mènent apparemment nulle part.

    • Cet objet à l'aspect extérieur si simple est un véritable labyrinthe en fait.

    • Après encore une séance de chauffage, un autre bloc de colle, nous venons à bout d'une couche supplémentaire et arrivons au bout du tunnel.

    • La porte numéro trois cache : une carte bien isolée, une large nappe et le système de fixation du cordon.

  11. Une fois l'isolation de la carte enlevée, nous découvrons la petite bête qui fait marcher le voyant : Pilote LED TLC 5971 Texas Instruments Système sur une puce (SoC) programmable CY8C4245LQI-483 Cypress, probablement chargé du contrôle tactile
    • Une fois l'isolation de la carte enlevée, nous découvrons la petite bête qui fait marcher le voyant :

    • Pilote LED TLC 5971 Texas Instruments

    • Système sur une puce (SoC) programmable CY8C4245LQI-483 Cypress, probablement chargé du contrôle tactile

    • Le revers de la carte abrite le voyant LED et le diffuseur qui donne au voyant son aspect brumeux.

    • Les symboles plus et moins sont entaillés dans la carte et chacun d'eux comprend sa propre petite triade de LEDs plus un conducteur de lumière pour diriger les photons là où ils se doivent.

    • Un dessin formé par l'agencement méticuleux de minuscules pivots orne la partie supérieure de la carte (deuxième photo). Il se peut que ce soit une grille capacitive chargée d'enregistrer les petits coups et les touchers sur la surface au-dessus, comme dans le Google Home.

  12. Nous extrayons le prochain disque, celui qui abrite le raffiné système de fixation du cordon ainsi que la carte mère principale, juste derrière. Parmi les puces, nous sommes ravis de vous présenter : Système sur une puce (SoC) Apple A8 APL1011 SoC (nous l'avons déjà rencontrée quelque part, mais elle exerçait une autre fonction), vraisemblablement combinée avec 1 Go de RAM posée en dessous
    • Nous extrayons le prochain disque, celui qui abrite le raffiné système de fixation du cordon ainsi que la carte mère principale, juste derrière.

    • Parmi les puces, nous sommes ravis de vous présenter :

    • Système sur une puce (SoC) Apple A8 APL1011 SoC (nous l'avons déjà rencontrée quelque part, mais elle exerçait une autre fonction), vraisemblablement combinée avec 1 Go de RAM posée en dessous

    • Mémoire flash NAND de 16 Go THGBX4G7D2LLDYC Toshiba

    • Module Wi-Fi/Bluetooth 339S00450 USI, dissimulant certainement une puce BCM43572 Broadcom à l'intérieur

    • CI de gestion d'alimentation 338S00100-AZ Apple/Dialog

    • Curieusement, le verso ne montre que quelques socles SMD pour quelques puces et plusieurs éléments passifs. La conception du HomePod aurait-elle subi quelques changements de dernière minute ?

  13. Enfin une jointure au bout de laquelle nous ne semblons pas pouvoir venir à bout. Nous nous armons de la scie à métaux (et de notre appareil de découpe à ultrasons) pour libérer le boomer de ouf. Ce n'est pas pour rien que le boomer semble énorme par rapport à l'enceinte, c'est vraiment le cas. Les sons graves et dramatiques dans les basses fréquences dépendent de la masse d'air déplacée par l'enceinte. Habituellement, c'est en augmentant le diamètre du cône qu'on atteint cet effet. Apple a cependant préféré augmenter l'acheminement dans la bobine mobile (20 mm ici), ce qui nécessite un aimant plus grand. Le haut-parleur a un diamètre moindre, mais il reste capable de déplacer suffisamment d'air pour produire des sons graves de qualité.
    • Enfin une jointure au bout de laquelle nous ne semblons pas pouvoir venir à bout. Nous nous armons de la scie à métaux (et de notre appareil de découpe à ultrasons) pour libérer le boomer de ouf.

    • Ce n'est pas pour rien que le boomer semble énorme par rapport à l'enceinte, c'est vraiment le cas. Les sons graves et dramatiques dans les basses fréquences dépendent de la masse d'air déplacée par l'enceinte.

    • Habituellement, c'est en augmentant le diamètre du cône qu'on atteint cet effet. Apple a cependant préféré augmenter l'acheminement dans la bobine mobile (20 mm ici), ce qui nécessite un aimant plus grand. Le haut-parleur a un diamètre moindre, mais il reste capable de déplacer suffisamment d'air pour produire des sons graves de qualité.

    • Nous avons presque fini de nous frayer un chemin à coup de couteau et d'instruments de levier vers l'intérieur de cette forteresse et arrivons face au dernier obstacle : un anneau fileté.

    • Tout compte fait, il était donc possible, du moins à un certain moment, de dévisser le HomePod pour séparer le groupe contrôle/boomer et le bloc alimentation/tweeters.

    • Notre passage en force n'a cependant rien de quoi nous donner mauvaise conscience. Voyez un peu la quantité d'adhésif sur la face inférieure du tube, le filetage n'a pas été conçu pour le consommateur. Ce truc a été scellé à la colle.

    • Cela ne nous étonne pas que faire réparer cet appareil chez Apple revienne à 80 % du prix d'achat, ce n'est pas du gâteau. Mais si nous nous trompons, faites-nous savoir la recette magique !

  14. Nous passons à la couche suivante de notre oignon d'HomePod (à moins qu'il ne s'agisse d'un millefeuille ?), c'est-à-dire le bloc d'alimentation composé de deux morceaux : un bloc interne chargé de convertir le courant alternatif en courant continu et un anneau extérieur qui distribue le courant aux huit haut-parleurs. Le matériel de la carte gérant l'entrée du courant (AC-in) est inondé d'époxy, probablement pour empêcher que les folles vibrations le décollent. Le courant est distribué vers la carte en forme d'anneau via des chevilles conductrices genre Mac Pro. Le matériel de la carte gérant l'entrée du courant (AC-in) est inondé d'époxy, probablement pour empêcher que les folles vibrations le décollent. Le courant est distribué vers la carte en forme d'anneau via des chevilles conductrices genre Mac Pro.
    • Nous passons à la couche suivante de notre oignon d'HomePod (à moins qu'il ne s'agisse d'un millefeuille ?), c'est-à-dire le bloc d'alimentation composé de deux morceaux : un bloc interne chargé de convertir le courant alternatif en courant continu et un anneau extérieur qui distribue le courant aux huit haut-parleurs.

    • Le matériel de la carte gérant l'entrée du courant (AC-in) est inondé d'époxy, probablement pour empêcher que les folles vibrations le décollent. Le courant est distribué vers la carte en forme d'anneau via des chevilles conductrices genre Mac Pro.

    • Notre crochet se révèle très pratique pour pêcher le numéro deux du bloc d'alimentation, l'anneau Porte des étoiles Halo distributeur de courant.

    • La face émaillée de condensateurs de la carte de ce bloc d'alimentation intergalactique abrite également un microcontrôleur ARM à ultra basse consommation STM32L051C8T7 STMicroelectronics.

    • L'autre côté abrite :

    • Amplificateur audio PowlRaudio 98-0431 International Rectifier

    • 4350C Y01742 TWN

    • Plus sept amplificateurs audio SSM35158 Analog Devices répartis sur tout le périmètre – on dirait bien qu'il s'agit des amplificateurs personnels des tweeters !

  15. Nous insistons pour décoller une petite carte, de l'adhésif la fixant au tube et remarquons deux puces ADC CX20810 Conexant de la marque Synaptics, destinées à la rangée des microphones. Il ne faut surtout pas omettre que la carte a son propre microphone, probablement le microphone basse fréquence chargé de calibrer le boomer. En gros, ce micro enregistre le son du boomer et, grâce à la technologie Signal Processing, ajuste le boomer pour en tirer les meilleures performances possibles en adaptant le niveau des basses aux autres fréquences.
    • Nous insistons pour décoller une petite carte, de l'adhésif la fixant au tube et remarquons deux puces ADC CX20810 Conexant de la marque Synaptics, destinées à la rangée des microphones.

    • Il ne faut surtout pas omettre que la carte a son propre microphone, probablement le microphone basse fréquence chargé de calibrer le boomer.

    • En gros, ce micro enregistre le son du boomer et, grâce à la technologie Signal Processing, ajuste le boomer pour en tirer les meilleures performances possibles en adaptant le niveau des basses aux autres fréquences.

    • Au tour des autres microphones : nous extrayons deux longues bandes de trois micros chacune. Chaque bande est solidement collée à l'intérieur du boîtier et les micros sont posés sur les parties renflées de la bande.

  16. Nous extirpons encore un anneau fileté du HomeBody et rejoignons enfin Blanche-Neige et les sept tweeters accompagnés de leur dispositif de raccordement au courant. C'est vraiment vrai, ces petits dispositifs dorés distribuent le courant aux tweeters.
    • Nous extirpons encore un anneau fileté du HomeBody et rejoignons enfin Blanche-Neige et les sept tweeters accompagnés de leur dispositif de raccordement au courant.

    • C'est vraiment vrai, ces petits dispositifs dorés distribuent le courant aux tweeters.

    • Nous jetons un œil à un port, mais nous ne sommes pas rassurés du tout. À moins que le tweeter soit intimidé.

    • La petite pièce en forme de cornet devant le tweeter est une astuce que les ingénieurs de son utilisent pour améliorer la portée du haut-parleur et contrôler la direction du son. On retrouve ce concept dans les gramophones.

    • Il est temps d'affûter notre appareil de découpe à ultrasons pour ouvrir cette pièce !

  17. Enfin nous pouvons examiner de plus près l'intérieur de ce tweeter aéré, muni d'un cornet et comprendre comment il produit le son "précis" du HomePod. Les aérations sur les côtés de la bobine et les quatre trous à l'arrière du tweeter empêchent l'air de se comprimer derrière le dôme du tweeter quand celui-ci se déplace.
    • Enfin nous pouvons examiner de plus près l'intérieur de ce tweeter aéré, muni d'un cornet et comprendre comment il produit le son "précis" du HomePod.

    • Les aérations sur les côtés de la bobine et les quatre trous à l'arrière du tweeter empêchent l'air de se comprimer derrière le dôme du tweeter quand celui-ci se déplace.

    • Réduire la pression évite de déformer le dôme – et donc le son – quand le tweeter oscille à un rythme de plusieurs milliers d'allers-retours par seconde.

    • Nous n'avons pour l'instant trouvé aucune preuve de l'existence de tweeters en diamant … Auriez-vous de quoi éclairer notre lanterne, Dr Geaves ?

  18. Et voilà toutes les pièces du sweet Home(Pod) de Siri.
    • Et voilà toutes les pièces du sweet Home(Pod) de Siri.

    • D'après vous, comment Apple fait pour accéder à toutes ces pièces ? Serions-nous passé à côté de la formule magique de l'enceinte ? Écrivez-nous un commentaire et n'oubliez pas d'aller regarder la vidéo de la vue éclatée sur YouTube.

    • Voici venue l'heure de prononcer le score de réparabilité. Malgré quelques aspects positifs, la procédure d'ouverture est vraiment irréversible et nous devrons noter l'appareil en conséquence.

  19. Dernières pensées
    • Sa construction rappelle un char d'assaut. La durabilité ne devrait donc pas poser un problème.
    • Bien qu'elle n'ait aucune couture, la grille tissée extérieure peut être retirée sans dommage grâce à un astucieux cordon.
    • Toutes les vis sont de type standard Torx. Aucune vis de sécurité pour nous casser les pieds.
    • Des chevilles conductrices géniales minimisent le bazar habituellement causé par les nappes traversant les multiples couches de composants.
    • Des couches d'adhésif extrêmement fort enduisent l'interface tactile, la rangée des microphones, la base en caoutchouc et (c'est là le plus embêtant) la porte principale d'entrée en haut de l'appareil, qui semble par ailleurs avoir été conçue pour être dévissée sans problèmes.
    • Même s'il semble exister un chemin non destructif, nous ne l'avons pas trouvé. Sans manuel de réparation, les chances de succès sont minimes.
    Score de réparabilité
    1
    Score de réparabilité de 1 sur 10
    (10 étant le plus facile à réparer)

Merci à ces traducteurs :

100%

Ces traducteurs nous aident réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

74 commentaires

Thanks guys, very interesting report!

Thomas Ungricht - Réponse

The power cable is actually user removable and replaceable. You just have to pull on it *really* hard. https://www.youtube.com/watch?v=gjxILSOf...

Andrew spoelstra - Réponse

Very good teardown! Thanks!

Juan Miguel - Réponse

Apparently the AC cable is replaceable, yet not meant to be user-replaced: https://9to5mac.com/2018/02/10/remove-ho...

coffee - Réponse

What is the DAC?

Wayne Wilmot - Réponse

Ajouter un commentaire

Voir les statistiques:

Dernières 24 heures : 36

7 derniers jours : 336

30 derniers jours : 1,400

Total : 262,945