Aller au contenu principal

Introduction

L'Apple Watch ressemble de plus en plus à un accessoire pour agent secret puisque la Series 3 est même capable d'effectuer des appels. À quoi ressemble une montre quand Apple rajoute un téléphone à l'intérieur ? Les vues éclatées, c'est notre rayon, alors nous voilà !

L'high tech vous appelle, est-ce que vous allez répondre? Composez notre numéro sur Facebook, Twitter et Instagram pour ne perdre aucune nouvelle des derniers gadgets !

Cette vue éclatée n'est pas un tutoriel de réparation. Pour réparer votre Apple Watch Series 3, utilisez notre manuel de réparation.

  1. Qu'est-ce qui se cache dans votre nouvelle et resplendissante Apple Watch ?
    • Qu'est-ce qui se cache dans votre nouvelle et resplendissante Apple Watch ?

    • Écran Retina OLED de deuxième génération avec Force Touch

    • Tout comme l'Apple Watch d'origine, la Series 3 existe en deux tailles : 38 mm (272 sur 340 pixels, 290 ppp) et 42 mm (312 sur 390 pixels, 302 ppp).

    • SiP (System in Package) S3 conçu sur mesure Apple

    • LTE et UMS en option, GPS/GLONASS + NFC + Wi-Fi 802.11b/g/n 2.4 GHz + Bluetooth 4.2 intégrés

    • Accéléromètre + gyroscope + capteur de fréquence cardiaque + microphone + haut-parleur + altimètre barométrique + capteur de luminosité ambiante

    • Étanchéité à l'eau (jusqu'à 50 m de profondeur)

    • WatchOS 4

  2. Avant de nous aventurer à l'intérieur, enfilons nos lunettes aux rayons X pour nous faire une première idée. De nombreux Bothans ont laissé leur vie pour nous apporter ces informations … Non, c'est une plaisanterie, nous devons cette image à l'aide gracieuse des experts en rayons X de chez Creative Electrons.
    • Avant de nous aventurer à l'intérieur, enfilons nos lunettes aux rayons X pour nous faire une première idée.

    • De nombreux Bothans ont laissé leur vie pour nous apporter ces informations … Non, c'est une plaisanterie, nous devons cette image à l'aide gracieuse des experts en rayons X de chez Creative Electrons.

    • Le look d'ensemble a certes à peine changé depuis la première Apple Watch que nous avons démontée et passée aux rayons X en 2015, mais on dirait bien qu'il y a quelques plaquettes de soudure supplémentaires sous le haut-parleur (en haut à droite de la photo).

  3. Il serait peut-être judicieux de vérifier rapidement derrière si nous avons acheté la bonne montre. C'est bon, il s'agit effectivement d'une Apple Watch Series 3, l'ordinateur-bracelet le plus exclusif de chez Apple, dont les performances et le design resteront inégalés pour les 51 prochaines semaines. Nous avons même le modèle LTE !
    • Il serait peut-être judicieux de vérifier rapidement derrière si nous avons acheté la bonne montre.

    • C'est bon, il s'agit effectivement d'une Apple Watch Series 3, l'ordinateur-bracelet le plus exclusif de chez Apple, dont les performances et le design resteront inégalés pour les 51 prochaines semaines.

    • Nous avons même le modèle LTE !

    • Et juste à côté du port secret de diagnostic, voilà le numéro du nouveau modèle : A1889.

  4. Le dernière heure de la montre est venue. Étant donné que sa forme est restée pareille, nous espérons que notre technique d'ouverture standard marche toujours. En bref : chauffer et trancher. Doucement et constamment. Ne vous laissez pas distraire par le point rouge hypnotiseur qui vous fixe. Mis à part ce feu point rouge, nous sommes presque convaincus que nous sommes encore en train d'ouvrir une Series 2. La ressemblance est troublante.
  5. Une fois les nappes dé-ZIF-ées, nous pouvons jeter un œil à l'écran. Du point de vue des spécifications, il n'a pas changé depuis la Series 2, à part une différence capitale : il sert à présent d'antenne multifréquence (LTE ?).
    • Une fois les nappes dé-ZIF-ées, nous pouvons jeter un œil à l'écran.

    • Du point de vue des spécifications, il n'a pas changé depuis la Series 2, à part une différence capitale : il sert à présent d'antenne multifréquence (LTE ?).

    • Nous testerons la compatibilité pour voir si les écrans sont vraiment interchangeables.

    • L'écran a un CI de moins par rapport à l'année dernière. Il n'était sûrement pas important.

    • Contrôleur touch 343S00092 Analog Devices

    • Module NFC 80V18 NXP

    • Plaquette de soudure vide (l'emplacement du 20211CP TD1628A ?)

  6. Comme dans la version précédente, l'accès aux autres composants est défendu par une minuscule vis tri-point – une des 64 éventualités auxquelles nous nous étions préparés. Le tiers supérieur de la montre est étiqueté "Taptic Engine". C'est presque vrai : l'étiquette recouvre également un cache qui protège entre autres la pièce qui nous intéresse, le connecteur de la batterie. Il est temps de débrancher la source d'énergie et d'examiner ce qui alimente la montre au quotidien.
    • Comme dans la version précédente, l'accès aux autres composants est défendu par une minuscule vis tri-point – une des 64 éventualités auxquelles nous nous étions préparés.

    • Le tiers supérieur de la montre est étiqueté "Taptic Engine". C'est presque vrai : l'étiquette recouvre également un cache qui protège entre autres la pièce qui nous intéresse, le connecteur de la batterie.

    • Il est temps de débrancher la source d'énergie et d'examiner ce qui alimente la montre au quotidien.

    • Ingénieur spécialisé en démontage sur une piste close. N'essayez pas de retirer la batterie quand vous portez la montre au poignet.

  7. Alors que la capacité des batteries des iPhone continue à baisser, celle des montres Apple a légèrement augmenté : La batterie de la Series 3, nommée A1848, offre 1,07 Wh )279 mAh à 3,82 V).
  8. Pas de soucis jusqu'ici. Nous retirons le joint/capteur standard Force Touch, équipé du même contrôleur de capteur capacitif Analog Devices AD7149 que celui que nous avions trouvé dans la Series 2. Dans notre récolte effrénée des pièces, nous ramassons le Taptic Engine, qui ne semble pas avoir changé depuis les montres d'autrefois. Le support de l'antenne sort ensuite, accompagné de ce que nous supposons être l'antenne GPS.
    • Pas de soucis jusqu'ici. Nous retirons le joint/capteur standard Force Touch, équipé du même contrôleur de capteur capacitif Analog Devices AD7149 que celui que nous avions trouvé dans la Series 2.

    • Dans notre récolte effrénée des pièces, nous ramassons le Taptic Engine, qui ne semble pas avoir changé depuis les montres d'autrefois.

    • Le support de l'antenne sort ensuite, accompagné de ce que nous supposons être l'antenne GPS.

  9. La cueillette continue, au tour du haut-parleur auto-videur, destiné à écoper bruyamment l'eau si votre montre faisait trempette. La monotonie de la répétition de la Series 2 est enfin rompue par une nouveauté : toute une série de puces RF, sûrement responsables de gérer la fonctionnalité LTE ajoutée. Un autre rebondissement : la grille d'aération à côté du microphone est maintenant occupée par un dispositif ressemblant à un capteur de pression atmosphérique.
    • La cueillette continue, au tour du haut-parleur auto-videur, destiné à écoper bruyamment l'eau si votre montre faisait trempette.

    • La monotonie de la répétition de la Series 2 est enfin rompue par une nouveauté : toute une série de puces RF, sûrement responsables de gérer la fonctionnalité LTE ajoutée.

    • Un autre rebondissement : la grille d'aération à côté du microphone est maintenant occupée par un dispositif ressemblant à un capteur de pression atmosphérique.

    • Apple s'est vanté de son nouvel altimètre barométrique lors de la présentation de la Series 3 au Steve Jobs Theater. Nous sommes plutôt embarrassés, car nous en avions déjà trouvé un dans le modèle de l'année dernière.

    • Il est maintenant temps de retirer la carte !

  10. Saviez-vous que vous pouviez surfer avec ce gadget ? Voyons un peu ce qui fait tant de vagues : MCU 32 bit ST33G1M2 ST Microelectronics avec SecurCore SC300 ARM
  11. Dernier appel : le fond de la montre. Il s'encastre à l'aide d'un joint torique à base d'un matériel rappelant le silicone, mais un coup de pouce ferme suffit à l'en défaire. Le matériel standard du fond est le même que dans plusieurs modèles de montres. La céramique a été trafiquée pour remplacer les options Ion-X et Sapphire précédentes. Il abrite également le support du capteur PPG responsable de la détection de la fréquence cardiaque.
    • Dernier appel : le fond de la montre. Il s'encastre à l'aide d'un joint torique à base d'un matériel rappelant le silicone, mais un coup de pouce ferme suffit à l'en défaire.

    • Le matériel standard du fond est le même que dans plusieurs modèles de montres. La céramique a été trafiquée pour remplacer les options Ion-X et Sapphire précédentes.

    • Il abrite également le support du capteur PPG responsable de la détection de la fréquence cardiaque.

    • Il aurait été plutôt cool d'observer quelques changements depuis la Series 2 après les plaintes sur l'inexactitude des modèles précédents. Comparée à l'ensemble des objets connectés portatifs, l'Apple Watch reste cependant le roi borgne aux pays des aveugles.

    • Il semble également que la bobine de recharge sans fil a été légèrement modifiée pour être compatible avec la plupart des stations de chargement Qi.

    • Pour finir, le nouvel altimètre barométrique ayant pris la place à côté du microphone, où est donc passée la grille d'aération ? Réponse : elle s'est cachée exactement ici, à côté du port servant pour le diagnostic.

  12. Admirez les divers mécanismes de cette montre ! Un grand merci à Circuitwise qui a sacrifié une partie de son weekend pour nous aider ! Et encore merci à Creative Electron pour mettre un (rayon) X à "excellent" !
    • Admirez les divers mécanismes de cette montre !

    • Un grand merci à Circuitwise qui a sacrifié une partie de son weekend pour nous aider !

    • Et encore merci à Creative Electron pour mettre un (rayon) X à "excellent" !

  13. Dernières pensées
    • Il est toujours rapide et simple de remplacer le bracelet de la montre.
    • Remplacer l'écran est difficile mais faisable. C'est la première pièce à sortir, et il se détache via de simples connecteurs ZIF.
    • La batterie est un peu casse-tête, mais facile à atteindre une fois que vous êtes arrivé à l'intérieur, à condition d'être armé d'un tournevis Y000.
    • Bien que non propriétaires, les minuscules vis tri-point sont un obstacle à la réparation.
    • La microsoudure est requise pour remplacer chacune des nappes de composants.
    • Le système S3 encastré quasi intégralement dans un bloc de résine rend la plupart des réparations à ce niveau impossibles.
    Score de réparabilité
    6
    Score de réparabilité de 6 sur 10
    (10 étant le plus facile à réparer)

Merci à ces traducteurs :

94%

Ces traducteurs nous aident réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

36 commentaires

Great ! I was waiting for this since the day it was shown at the launch ! First to comment as well I guess

Yolo - Réponse

is the rear housing the same as the series 2 as well?

during the announcement, they claimed the watch was made a little thicker.

karl - Réponse

What’s the purpose of the air vent that began with Series 2? It’s clearly not for barometric readings since Series 2 lacked a barometric altimeter.

Andrew Estock - Réponse

Not sure of I didn't See a barometer at the Apple Watch

eisblock -

does apple tv 4k teardown coming soon? i am curious about power supply voltage and ampere. nice btw.

Muhammad Faisal Kemal - Réponse

Ajouter un commentaire

Voir les statistiques:

Dernières 24 heures : 37

7 derniers jours : 311

30 derniers jours : 2,515

Total : 174,008