Aller au contenu principal

Réparez vos affaires

Droit à la réparation

Boutique

Vidéo d'introduction

Introduction

Le démontage des Surface Laptop a toujours été une plaie, mais Microsoft a laissé entendre que cette fois, cela pourrait être différent. Peut-on leur donner une autre chance ? Laissons nos outils de côté et laissons les professionnels s'en occuper d'abord. Minute, c'est nous en fait ! Allons-y !

Vous appréciez les nouvelles vues éclatée croustillantes ? Consultez notre chaîne YouTube, suivez-nous sur InstagramTwitter et Facebook, sans oublier de vous inscrire à notre newsletter.

Allez regarder notre démontage vidéo du Surface Laptop 3 13,5 pouces Alcantara !

Cette vue éclatée n'est pas un tutoriel de réparation. Pour réparer votre Microsoft Surface Laptop 3 15", utilisez notre manuel de réparation.

  1. Avant de nous lancer, survolons les spécifications  : Écran PixelSense de 15 pouces avec une résolution de 2256 sur 1504 pixels (201 ppp)
    • Avant de nous lancer, survolons les spécifications  :

    • Écran PixelSense de 15 pouces avec une résolution de 2256 sur 1504 pixels (201 ppp)

    • Processeur mobile 5 3580U AMD Ryzen avec carte graphique Radeon Vega 9

    • RAM DDR4 de 8 Go

    • Stockage SSD amovible de 256 Go

    • Caméra frontale de 720 pixels avec reconnaissance faciale Windows Hello

    • USB-C, USB-A, prise jack de 3,5 mm et port Surface Connect

    • Wi-Fi 5 (802.11ac), Bluetooth 5.0

  2. Le Surface Laptop 3 a une tête familière au premier abord, mais la conférence a éveillé notre curiosité  envers les changements sous la façade. À propos de façade, celle-ci affiche le logo stylisé monochrome de Windows des produits Surface précédents. D'après certaines rumeurs, les logos bigarrés pourraient revenir au goût du jour, peut-être que Microsoft va s'y mettre. Et à propos de monochromie, admirez cette superbe image aux rayons X (merci Creative Electron). Voici un aperçu des composants habituels d'un ordinateur, plus quelques barres foncées surprenantes le long du périmètre. Serait-ce des aimants ?
    • Le Surface Laptop 3 a une tête familière au premier abord, mais la conférence a éveillé notre curiosité envers les changements sous la façade.

    • À propos de façade, celle-ci affiche le logo stylisé monochrome de Windows des produits Surface précédents. D'après certaines rumeurs, les logos bigarrés pourraient revenir au goût du jour, peut-être que Microsoft va s'y mettre.

    • Et à propos de monochromie, admirez cette superbe image aux rayons X (merci Creative Electron). Voici un aperçu des composants habituels d'un ordinateur, plus quelques barres foncées surprenantes le long du périmètre. Serait-ce des aimants ?

    • Tout en bas, à côté des ventilateurs et des indications obligatoires standard, nous apercevons le nouveau numéro de modèle : 1873.

  3. Le Surface Laptop 15 pouces, premier de sa sorte, domine son frère de 13,5 pouces. Il a beau être plus grand, plus fort et muni d'un processeur Ryzen sur mesure, le Surface 13,5" dispose d'un atout qui lui manque : un nid douillet pour vos paumes. Si on le compare au MacBook Pro 15" 2019, on note quelques différences : le Surface Laptop est un peu plus épais et sa silhouette plus carrée. Les deux sont munis de ports USB, mais le Surface a troqué un USB-C pour un USB-A. Et comme sur tous les Surface Laptop, nous trouvons le port Surface Connect propriétaire du côté opposé. Celui-ci peut servir à la recharge et au transfert de données haut débit.
    • Le Surface Laptop 15 pouces, premier de sa sorte, domine son frère de 13,5 pouces. Il a beau être plus grand, plus fort et muni d'un processeur Ryzen sur mesure, le Surface 13,5" dispose d'un atout qui lui manque : un nid douillet pour vos paumes.

    • Si on le compare au MacBook Pro 15" 2019, on note quelques différences : le Surface Laptop est un peu plus épais et sa silhouette plus carrée. Les deux sont munis de ports USB, mais le Surface a troqué un USB-C pour un USB-A.

    • Et comme sur tous les Surface Laptop, nous trouvons le port Surface Connect propriétaire du côté opposé. Celui-ci peut servir à la recharge et au transfert de données haut débit.

    • Les ports de recharge magnétiques, si pratiques et sans risque, étaient la spécialité d'Apple, mais maintenant Microsoft a repris le flambeau,

  4. Nous ne nous attendons pas à grand chose en soulevant les patins inférieurs. La dernière fois que nous avons essayé, nous nous lancions dans un périple douloureux et destruct… Minute, qu'est-ce que c'est ? Une vis ?? Une vis Torx Plus se cache sous chacun des patins. Il ne s'agit pas de la vis la plus répandue sur terre, mais notre Mako kit en vient tout aussi bien à bout.
    • Nous ne nous attendons pas à grand chose en soulevant les patins inférieurs. La dernière fois que nous avons essayé, nous nous lancions dans un périple douloureux et destruct…

    • Minute, qu'est-ce que c'est ? Une vis ??

    • Une vis Torx Plus se cache sous chacun des patins. Il ne s'agit pas de la vis la plus répandue sur terre, mais notre Mako kit en vient tout aussi bien à bout.

    • Une fois que nous nous sommes débarrassés des quatre vis Torx Plus, nous tentons notre chance en insérant un outil d'ouverture entre les boîtiers supérieur et inférieur et… ça marche ! Pas la moindre trace d'adhésif en vue !

    • Prenez une de vos pincettes ESD et pincez-nous. C'est sûrement un rêve !

    • Après avoir digéré le choc, nous avons également essayé d'ouvrir un Surface Laptop 13,5" avec revêtement Alcantara. Mêmes résultats !

  5. Le module du boîtier supérieur se soulève comme un rien ! Voilà un moment magique. Nous sourions de soulagement et reposons le couteau que nous avions sous la main pour ouvrir ce truc. Petit bonus : le module est connecté par une simple nappe avec beaucoup de jeu… et le connecteur est fixé avec un aimant au lieu des clips de fixation casse-pieds que nous détruisons à chaque fois. Chic chic. Retournons le boîtier arrière et admirez… des aimants. Des aimants ! Pas étonnant que Panos pouvait ouvrir l'appareil si facilement sur scène.
    • Le module du boîtier supérieur se soulève comme un rien ! Voilà un moment magique. Nous sourions de soulagement et reposons le couteau que nous avions sous la main pour ouvrir ce truc.

    • Petit bonus : le module est connecté par une simple nappe avec beaucoup de jeu… et le connecteur est fixé avec un aimant au lieu des clips de fixation casse-pieds que nous détruisons à chaque fois. Chic chic.

    • Retournons le boîtier arrière et admirez… des aimants. Des aimants ! Pas étonnant que Panos pouvait ouvrir l'appareil si facilement sur scène.

    • Il a dit qu'il ne fallait pas l'imiter chez soi… Heureusement que nous sommes au bureau !

    • Pas de connecteur de batterie en vue, un classique chez Microsoft. Cependant, nous finissons par repérer quelque chose qui ressemble à une minuscule icône de batterie sur la carte principale, à côté de la prise du connecteur du boîtier supérieur. Peut-être qu'il suffit de ponter les deux bornes pour vider en toute sécurité la carte de son énergie ?

    • Mise à jour : il s'est avéré que la mystérieuse icône de la batterie est accompagnée par un voyant LED ! Il semble s'allumer quand la carte est sous tension. La lumière ne s'éteint pas quand on ponte les broches de l'icône de la batterie, mais quand on retire le SSD…

    • Peut-être que retirer le SSD est la bonne combine pour isoler la batterie en l'absence d'un connecteur facile à débrancher ?

  6. Le premier truc à sortir de cette boîte aimantée est le SSD amovible. Si vous ne l'aviez pas encore vu dans la présentation de Microsoft, vous voilà au courant. Une seule vis Torx Plus fixe le SSD M.2 2230. Les remplacements, les mises à jour et la gestion des données personnelles sont donc à portée du grand public. Ça alors… ils indiquent "pas amovible par l'utilisateur". Seul un des deux haut-parleurs s'enlève pour l'instant. L'autre est encore coincé sous le dissipateur thermique.
    • Le premier truc à sortir de cette boîte aimantée est le SSD amovible. Si vous ne l'aviez pas encore vu dans la présentation de Microsoft, vous voilà au courant.

    • Une seule vis Torx Plus fixe le SSD M.2 2230. Les remplacements, les mises à jour et la gestion des données personnelles sont donc à portée du grand public. Ça alors… ils indiquent "pas amovible par l'utilisateur".

    • Seul un des deux haut-parleurs s'enlève pour l'instant. L'autre est encore coincé sous le dissipateur thermique.

    • Ce n'est que maintenant que nous remarquons que ces haut-parleurs émettent le son directement à travers le clavier, sans ports ou grilles spécfiques ? Le clavier est la grille.

    • Les plaques de protection ont beau être têtues, le démontage est encore beaucoup trop facile. Nous avons déjà fini de démonter le module du dissipateur thermique et il n'y a pas encore de dégât irréparable au compteur.

  7. Nous ne l'avions pas encore dit, mais il est en fait possible de retirer l'écran dès que l'appareil est ouvert. Quatre nappes s'enroulent autour de la charnière et se glissent derrière le châssis, en dessous de quelques épineuses plaques de protection. Vous risquez de maltraiter vos ongles en soulevant et retirant celles-ci. Ces nappes ne sont pas modulaires, donc si vous en coupez une, vous allez partager le sort des MacBook Pro et devoir remplacer tout l'écran.
    • Nous ne l'avions pas encore dit, mais il est en fait possible de retirer l'écran dès que l'appareil est ouvert.

    • Quatre nappes s'enroulent autour de la charnière et se glissent derrière le châssis, en dessous de quelques épineuses plaques de protection. Vous risquez de maltraiter vos ongles en soulevant et retirant celles-ci.

    • Ces nappes ne sont pas modulaires, donc si vous en coupez une, vous allez partager le sort des MacBook Pro et devoir remplacer tout l'écran.

    • Une fois les plaques et quelques vis de côté, l'écran se soulève facilement.

    • Nous sommes sur le point de dégager la carte mère, cependant quelques vis cachées sous d'autres plaques freinent notre course.

  8. Le démontage progresse vite, n'oublions donc pas de faire une pause pour observer les puces : Processeur 5 3580U Microsoft Surface Edition AMD Ryzen 8 SDRAM DDR4 de 8 Gb H5AN8G6NCJR SKhynix (malheureusement encore soudés et sans possibilité de les mettre à jour) pour un total de 8 Go
    • Le démontage progresse vite, n'oublions donc pas de faire une pause pour observer les puces :

    • Processeur 5 3580U Microsoft Surface Edition AMD Ryzen

    • 8 SDRAM DDR4 de 8 Gb H5AN8G6NCJR SKhynix (malheureusement encore soudés et sans possibilité de les mettre à jour) pour un total de 8 Go

    • Microcontrôleur LPC54S001J NXP

    • Mémoire flash NOR série MX25U1635E Macronix

    • Mémoire flash série de 128  Mb 25Q128JW Winbond

    • CI de pilote d'écran X904169 et CI de pilote d'écran X904163 Microsoft

    • Système sur une puce (SoC) Wi-Fi/Bluetooth QCA6174A Qualcomm

  9. Nous nous éclatons tellement que cette carte a droit à un bonus ! Et à un petit tour au verso (un peu moins passionnant) : Linear Redriver USB Type-C 10 Gbps TUSB1044 Texas Instruments
    • Nous nous éclatons tellement que cette carte a droit à un bonus ! Et à un petit tour au verso (un peu moins passionnant) :

    • Linear Redriver USB Type-C 10 Gbps TUSB1044 Texas Instruments

    • Contrôleur USB Type-C et USB PD TPS65987D Texas Instruments

    • Contrôleur de charge de la batterie BQ25713 Texas Instruments

    • Multiplexeur 6 canaux TS3A27518E Texas Instruments

  10. En dépit des autres modifications radicales, la batterie du Surface Laptop 3 n'a pas vraiment changé : même connecteur branché sous la carte mère, même procédure de retrait à pleurer. Une tonne de dissolvant et de patients mouvement de levier plus tard, la batterie (se) décolle enfin. Pas de bandes adhésives étirables d'extraction ici. La colle est vraiment tenace, quelle poisse ! Point de vue spécifications, la batterie performe à 45,8 Wh, dans les deux modèles 15 pouces et 13,5 pouces. En fait, c'est exactement la même batterie.
    • En dépit des autres modifications radicales, la batterie du Surface Laptop 3 n'a pas vraiment changé : même connecteur branché sous la carte mère, même procédure de retrait à pleurer.

    • Une tonne de dissolvant et de patients mouvement de levier plus tard, la batterie (se) décolle enfin. Pas de bandes adhésives étirables d'extraction ici. La colle est vraiment tenace, quelle poisse !

    • Point de vue spécifications, la batterie performe à 45,8 Wh, dans les deux modèles 15 pouces et 13,5 pouces. En fait, c'est exactement la même batterie.

    • Elle s'est légèrement améliorée par rapport au Surface Laptop d'origine (45,2 Wh) et à la Surface Pro 6 (45 Wh). Pour ceux qui mesurent en pommes, elle est moins performante que celle du MacBook Pro 15" (83,6 Wh).

  11. Que reste-t-il maintenant ? Nous sortons des vis et deux plaques de plus et libérons enfin le trackpad du boîtier arrière aimanté. Voici du silicium familier accroché au trackpad : un microcontrôleur Kinetis MK22FN512 NXP/Freescale et un contrôleur de vitre tactile S9101B Synaptics. Hélas, nous espérions éviter les rivets cette fois et nous voilà face à un clavier riveté au boîtier.
    • Que reste-t-il maintenant ? Nous sortons des vis et deux plaques de plus et libérons enfin le trackpad du boîtier arrière aimanté.

    • Voici du silicium familier accroché au trackpad : un microcontrôleur Kinetis MK22FN512 NXP/Freescale et un contrôleur de vitre tactile S9101B Synaptics.

    • Hélas, nous espérions éviter les rivets cette fois et nous voilà face à un clavier riveté au boîtier.

    • Cela dit, une fois le trackpad sorti, remplacer le clavier + le boîtier arrière devrait une réparation raisonnable. C'est en tout cas 1,5 millions de fois plus facile que sur n'importe quel MacBook Pro récent.

    • Parmi les derniers composants dans la coque arrière, nous trouvons la prise jack encore modulaire : elle se trouve sous la carte mère d'où vous pouvez la retirer en faisant bien attention.

    • Petite remarque : le faisceau de câbles du port Surface Connect est un peu mieux emballé cette fois, l'isolation arc-en-ciel a été remplacée par un ruban adhésif noir, sobre et chic. Quelle allure !

  12. Voici venue la conclusion du démontage d'un Surface Laptop très surprenant.
    • Voici venue la conclusion du démontage d'un Surface Laptop très surprenant.

    • La ressemblance superficielle avec les Surface Laptop précédents aurait pu faire croire qu'il s'agirait d'un appareil absolument irréparable. Et pourtant, le Surface Laptop 3 a viré de bord vers des horizons meilleurs et favorables à la réparation.

    • Les ingénieurs de Microsoft ont réussi à garder la ligne de l'ordinateur aussi fine et élancée qu'avant, au grand dam de tous ceux qui prétendent que les appareils réparables ne peuvent être minces et élégants.

    • C'est encore loin d'être parfait, mais si Microsoft continue sur sa lancée, le futur de leur gamme d'ordinateurs est prometteur. Cet appareil contient quelques traits de génie en matière de conception réparable.

    • Notons tout cela !

  13. Dernières pensées
    • La procédure d'ouverture est simple. La conception intelligente représente un immense progrès par rapport aux prédécesseurs.
    • Le SSD M.2 est entièrement modulaire et d'accès facile.
    • Les vis Torx Plus nécessitent un tournevis plutôt rare, mais nos tournevis Torx standard peuvent aussi faire l'affaire.
    • L'accès à l'écran a bien été priorisé, mais il faut le remplacer d'un bloc (coûteux), car les composants secondaires ne sont pas modulaires.
    • Beaucoup de composants ont beau être modulaires, les différentes couches complexes augmentent la difficulté de l'entretien.
    • La batterie fermement collée sera difficile à remplacer une fois qu'elle aura inévitablement rendu l'âme.
    Indice de réparabilité
    5
    Indice de réparabilité de 5 sur 10
    (10 étant le plus facile à réparer)

Merci à ces traducteurs :

100%

Ces traducteurs nous aident réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

18 commentaires

Seems like they had the space to work with in there to make this use higher wattage parts. As it stands, it’s effectively a 15W ultrabook tier APU in a 15” housing, with the main (and possibly only) benefit for the larger size being the larger screen itself, instead of something like the XPS 15 or MBP 15 etc that use the larger size for higher TDP chips.

tipoo - Réponse

I wonder if it’s easy to find ssd in 2230 form factor in market. I can’t even find it in my country. Also, does it support NVMe protocol?

Rino Adi Pratama - Réponse

I couldn’t find any on Newegg.com or Amazon.com. Google shopping turned up a few; but most if not all look like OEM parts. Anandtech’s predicting m.2 2230 and a new sdcard sized form factor (intended to compete against soldiered eMMC) are going to be common in next generation compact laptops; but right now it looks like it’s going to be slim pickings.

Dan Neely -

It is not too hard (easy) to find the 2230 ssd:

-OEM: WD SN520, Toshiba BG3, SK Hynix BC501, all are 2230

-Toshiba RC100 2242, WD SN500 2280 -> just cut the ssd. The board is longer than 30mm but contains nothing.

Duy Thai -

Honestly, this thing is absolutely disgusting in its waste of internal volume. So many missed opportunities. They could have *at least* done what Apple does with available space and filled it up with speakers.

Suchir Kavi - Réponse

Ajouter un commentaire

Afficher les statistiques:

Dernières 24 heures : 113

7 derniers jours : 685

30 derniers jours : 2,845

Total : 81,063