Aller au contenu principal

Que faire de l'écran fissuré que vous venez de retirer de la tablette sur laquelle vous travaillez ? Ne le jetez surtout pas, recyclez-le.

Les appareils électroniques contiennent toutes sortes de produits chimiques et de matériaux toxiques et ne devraient pas être jetés à la déchetterie. Les déchets éléctroniques représentent une crise internationale croissante. En tant que réparateur, vous devez faire partie de la solution.

Le recyclage des déchets électroniques est non seulement sous la responsabilité de tout technicien de réparation, mais c'est la loi. Et en plus du fait de faire une bonne action, vous serez payé par de nombreux recycleurs de déchets électroniques pour les déchets électroniques que vous leur ramenez.

Le traitement des batteries nécessite une attention particulière. Peu importe leur condition, toutes les batteries représentent un risque d'incendie et de sécurité et doivent être manipulées et jetées de façon appropriée et responsable. Les batteries ne peuvent pas être placées dans les déchets municipaux et doivent être apportées dans un centre de collecte de déchets dangereux.

Normes de recyclage

Toutes les entreprises de recyclage ne sont pas dignes de vos déchets électroniques. Selon les estimations des militants anti-déchets-électroniques du Basel Action Network (BAN), jusqu'à 70-80% des déchets électroniques censés être "recyclés" sont envoyés dans les pays en voie de développement. Dans des pays comme le Ghana, l'Inde ou la Chine, des employés mal payés, voire même des enfants, trient et démontent les déchets. Ils respirent des fumées toxiques en faisant fondre les circuits imprimés et d'autres pièces pour en extraire les métaux précieux. Avant de choisir une entreprise de recyclage, faites des recherches sur ce qu'ils font avec le matériel qu'ils reçoivent. S'ils ne peuvent pas ou refusent de vous le dire, c'est mauvais signe.

Comment savoir quelles entreprises de recyclage sont dignes de confiance ? Ce n'est malheureusement pas aussi simple que vous l'espérez. Mais il existe certains outils qui permettent aux consommateurs comme nous de trouver des entreprises dignes de confiance. Aux États-Unis, il existe deux grands groupes de certification : e-Stewards dépendant de l'organisme de surveillance environnementale BAN et Responsible Recycling (R2) dépendant de l'organisme sans but lucratif SERI. Voici une liste de la plupart des recycleurs certifiés R2, ainsi qu'une base consultable de données des recycleurs e-Stewards. R2 et e-Stewards certifient les recycleurs par l'intermédiaire d'organismes certificateurs, des entreprises indépendantes qui ont été elles-mêmes certifiées par l'ANSI-ASQ National Accreditation Board.

Quelle est la différence entre R2 et e-Stewards dans tout ça ? Nous l'avons vérifié. Certains recycleurs ne sont certifiés que par un seul et d'autres ont les deux certifications. L'essentiel à retenir est que nous avons fait des recherches et que nous approuvons les deux mesures d'accréditation. Si vous souhaitez recycler vos appareils électroniques aux États-Unis, vous pouvez faire confiance à un recycleur qui possède l'une ou l'autre de ces certifications.

Les lois sur le recyclage des déchets électroniques et comment les suivre

États-Unis d'Amérique

Les États-Unis d'Amérique n'ont pas de mandat national en matière de déchets électroniques. Cependant, certains États ont adopté des lois sur les déchets électroniques. La liste ci-dessous est une liste créée par la communauté. Si votre État ne figure pas dans la liste ci-dessous, cela ne signifie pas forcément qu'il n'y a pas de loi officielle sur les déchets électroniques.

Californie

Géorgie

Illinois

Indiana

Kentucky

Maryland

New York

Pennsylvanie

Texas

Le Texas oblige toutes les entreprises qui fabriquent de nouveaux ordinateurs de proposer le recyclage gratuit aux consommateurs.

Europe

L'article 5 de la directive relative aux déchets électroniques de l'Union Européenne stipule que tous les ménages peuvent retourner leurs déchets électroniques gratuitement. Vous pouvez retourner gratuitement votre matériel irréparable auprès :

  • des installations de collecte spécialisées,
  • du distributeur auquel vous achetez un produit neuf équivalent, commerçants électroniques inclus,
  • ou bien des grands magasins qui sont obligés de reprendre les petits appareils électroménagers sans aucune obligation d'achat d'un nouveau produit.

Dans de nombreux pays, les batteries, les cellules et les lampes peuvent être rapportées dans les collecteurs des supermarchés et d'un grand nombre de points de vente.

La liste ci-dessous contient des solutions spécifiques à chaque pays pour trouver un point de recyclage pour déchets électroniques près de chez vous.

Allemagne

Belgique

Espagne

France

Hongrie

Italie

  • CdC RAEE est une institution gouvernementale nationale qui coordonne la collecte et le recyclage des appareils électriques et électroniques. Centro di Coordinamento RAEE

Les Pays-Bas

Portugal

Asie

L'Asie est le plus grand consommateur d'équipements électriques et électroniques (EEE : tout ce qui dispose d'une batterie ou d'un câble), achetant près de la moitié des EEE mis sur le marché. Dans son ensemble, l'Asie représente non seulement la majorité des ventes d'EEE, mais génère également le volume le plus élevé de déchets électroniques, estimé à 16 millions de tonnes en 2014. Toutefois, cela ne représente que 3,7 kg par habitant par rapport à l'Europe et aux Amériques, qui génèrent près de quatre fois plus par habitant, c'est-à-dire 15,6 kg par habitant.

En raison de la croissance des revenus, les consommateurs asiatiques remplacent de plus en plus souvent leurs gadgets. De plus, de nombreux produits sont conçus pour une production à faible coût, mais pas forcément pour être réparés, remis à neuf ou facilement recyclés.

Tous les pays de la région contrôlent les déchets électroniques en se basant soit sur la Convention de Bâle soit sur leurs cadres juridiques nationaux. Toutefois, les mesures visant à contrôler l'importation de produits électroniques d'occasion et de déchets électroniques diffèrent d'un pays et d'une région à l'autre. Il existe deux types de mesures pour contrôler l'importation de déchets électroniques et de produits électroniques d'occasion : 1) contrôler l'importation de déchets électroniques et ne pas restreindre l'importation de produits électroniques d'occasion (Taïwan, Province de Chine, Japon, Philippines, République de Corée, Singapour et Vietnam) ; et 2) interdire l'importation de déchets électroniques et interdire ou restreindre l'importation de produits électroniques d'occasion (Cambodge, Chine, Hong Kong, Malaisie et Vietnam).

Mais malgré ces mesures formelles, l'application de ces mesures demeure un défi de taille dans ces pays et dans bien d'autres dans le monde.

Vous trouverez plus d'informations à ce sujet sur le site Suivi des déchets électroniques par régions.

Chine

Pour protéger l'environnement, la Chine a adopté le le réglement du recyclage des déchets électroniques en 2008 et l'a mis en œuvre en 2011.

Plusieurs grands sites web gèrent les appareils électroniques usagés comme le recyclage des téléphones portables et des ordinateurs. Cependant, il n'y a pas de certification et il est difficile de savoir lesquels sont dignes de confiance.

Corée du Sud

La Corée du Sud ne dispose pas de mandat national en matière de déchets électroniques, mais certaines administrations locales ont lancé des programmes de recyclage des déchets électroniques.

Depuis 2009, le gouvernement métropolitain de Séoul a adopté un projet de mines urbaines, qui vise à extraire les métaux rares des déchets électroniques collectés par les bureaux de district ou les institutions publiques. Consultez le Seoul Resource Center.

Le Ministère Coréen de l'Environnement s'est associé à la Korean Electronics Recycling Cooperative qui propose le une collecte gratuite à échelle nationale.

Japon

Le site suivant du Ministère de l'Environnement vous montre où vous pouvez faire recycler les appareils électroménagers non utilisés près de chez vous.

Portail pour le recyclage de petits appareils électroménagers :

http://kogatakaden.env.go.jp

Pour le recyclage des appareils électroménagers, veuillez suivre les directives de votre région pour une élimination des déchets appropriée.

Amérique latine

Les exigences en matière de gestion des déchets électroniques en Amérique latine sont relativement récentes. Malheureusement aucun pays d'Amérique latine ne recycle plus de 5% des déchets électroniques générés chaque année. Seuls quelques pays de la région disposent de lois et de réglementations spécifiques à la gestion des déchets électroniques.

https://www.unido.org/cooperacion-region...

http://www.periodicodelbiencomun.com/vid...

Argentine

http://reciclandotodo.com.ar/

https://www.centrobasuracero.org/home.ph...

Bolivie

http://ensulugar.com/

Brésil

Le Brésil est le leader dans la production de déchets électroniques en Amérique latine (et le deuxième sur tout le continent américain) et dispose d'une législation nationale sur les déchets solides depuis 2010, la Política Nacional de Resíduos Sólidos. Il définit les principes, les objectifs et les instruments relatifs à la gestion globale des déchets solides (le district fédéral, chaque État fédéral et les municipalités doivent coopérer avec l'Union afin de mettre en œuvre cette loi) : http://www.planalto.gov.br/ccivil_03/_at....

D'après le Global E-Waste Monitor 2017, le Brésil disposait de 1,5 Mt de déchets électroniques, dont seulement 3  % ont fait l'objet d'une collecte adéquate.

Il existe à côté des entreprises de collecte des déchets des coopératives de ramasseurs de déchets qui travaillent dans un modèle à but non lucratif et qui offrent également la collecte des déchets électroniques. En voici quelques-unes :

Chili

http://www.recycla.cl/

https://www.debaja.cl/

Colombie

http://www.puntosverdeslito.com/

https://ecocomputo.com/

Costa Rica

http://www.solirsa.com/

Équateur

http://vertmonde.com/index.html

http://www.reciclametal.com/index.php/se...

Mexique

https://reciclaelectronicos.com/

https://mxcity.mx/2014/12/no-sabes-que-h...

Pérou

http://www.minam.gob.pe/calidadambiental...

Uruguay

https://www.werbasa.com/es/reciclaje-res...

Moyen-Orient

Plusieurs pays du Moyen-Orient ont mis en place leur propre législation par rapport aux déchets électroniques. Vous trouverez plusieurs initiatives dans la liste ci-dessous.

Liban

Turquie

Vous pouvez accéder à la législation turque à ce sujet ici.

Merci à ces traducteurs :

100%

Ces traducteurs nous aident réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

FYI: The link for your e-scrap price guide no longer works.

Erik Payne - Réponse

Thanks for pointing that out. We're unable to find a different resource at this point. If anyone has a good link, please add it to the page!

Jeff Snyder -

The post above could use a bit of repair (reads: update) of its own.

http://www.electronicsrecycling.org/

The 3rd-party certification(s) mentioned above assure nothing. Here is an example of why I say that. Total Reclaim, once the largest electronics recycler in the PNW was also the most certified (R2, e-Steward, ISO, all 3) at the time of being caught breaking the law. Total Reclaim is not the only example of electronics recyclers holding one or both 3rd-party certifications violating either the certification guidelines and/or the law in general.

https://resource-recycling.com/e-scrap/2...

Don - Réponse

Ajouter un commentaire

Voir les statistiques:

Dernières 24 heures : 66

7 derniers jours : 482

30 derniers jours : 1,855

Total : 13,825