Aller au contenu principal

Réparez vos affaires

Droit à la réparation

Pièces & Outils

Introduction

C'est dans un pesant contexte de contestations et d'embargos à répétition que Huawei a lancé sa version sans Google du Mate 30 Pro. Alors que le reste de la terre se demande si ce truc survivra sans le souverain des moteurs de recherche, nous sommes plutôt intrigués par les composants à l'intérieur. C'est parti pour un démontage, la seule façon de savoir quel sorte de matériel passe sous le nez de ceux qui n'habitent pas en Chine !

Restez au courant des toutes dernières vues éclatées et des cancans de la réparation et nous suivant sur Instagram, Twitter et Facebook. Nous avons aussi une newsletter si vous êtes plutôt genre email.

Cette vue éclatée n'est pas un tutoriel de réparation. Pour réparer votre Huawei Mate 30 Pro, utilisez notre manuel de réparation.

  1. Il a beau ressembler à une machine à laver à chargement frontal, laver le linge est à peu près la seule chose que ce truc ne sait pas faire. Voici les spécifications de l'exemplaire que nous démontons (modèle chinois LIO-AL00) : Écran OLED de 6,53 pouces avec une résolution de 2400 sur 1176 pixels (~409.29 ppp) Système sur une puce (SoC) Kirin 990 Huawei avec processeur 8-core, processeur graphique 16-core Mali-G76 et Neural Processing Unit (accélérateur d'intelligence artificielle)
    • Il a beau ressembler à une machine à laver à chargement frontal, laver le linge est à peu près la seule chose que ce truc ne sait pas faire. Voici les spécifications de l'exemplaire que nous démontons (modèle chinois LIO-AL00) :

    • Écran OLED de 6,53 pouces avec une résolution de 2400 sur 1176 pixels (~409.29 ppp)

    • Système sur une puce (SoC) Kirin 990 Huawei avec processeur 8-core, processeur graphique 16-core Mali-G76 et Neural Processing Unit (accélérateur d'intelligence artificielle)

    • Caméra arrière quadruple : 40 MP ƒ/1,8, 40 MP ƒ/1,6, 8 MP ƒ/2,4 avec triple zoom optique, caméra 3D depth-sensing

    • Caméra selfie 32 MP ƒ/2,0, plus caméra 3D depth-sensing

    • Indice de protection contre l'intrusion d'eau/de poussières IP68, port USB-C (mais pas de prise jack)

    • Logiciel de reconnaissance faciale, capteur de mouvement, lecteur d'empreintes digitales

  2. L'immense Mate 20 X 5G dépasse toujours le reste de la gamme Mate, le 30 Pro inclus. Mais du haut de ses 1,1 mm, la bosse de la caméra du 30 Pro mesure plus du double de celle du 20 Pro lambda de l'année dernière. L'écran "ultra incurvé" de 88° donne une touche élégante à la ligne de l'appareil et vous donnera du fil à retordre si vous évitez de le toucher en prenant l'appareil en main.
    • L'immense Mate 20 X 5G dépasse toujours le reste de la gamme Mate, le 30 Pro inclus.

    • Mais du haut de ses 1,1 mm, la bosse de la caméra du 30 Pro mesure plus du double de celle du 20 Pro lambda de l'année dernière.

    • L'écran "ultra incurvé" de 88° donne une touche élégante à la ligne de l'appareil et vous donnera du fil à retordre si vous évitez de le toucher en prenant l'appareil en main.

    • Le smartphone est livré dans une coque découpée sur les côtés. Pratique pour régler le volume, mais peut-être épineux voire gênant si vous voulez profiter de la commande à quatre doigts.

    • Nous sommes curieux de voir à quoi ressemblent les bords incurvés à l'intérieur. Jusqu'ici, les écran incurvés se sont révélés plutôt pénibles à enlever.

    • Le haut de l'écran est envahi par la caméra supplémentaire 3D avec capteur de profondeur qui prend bien plus de place que la caméra dans la mini encoche en forme de goutte de son prédécesseur.

  3. L'écran nous fascine, mais nous sommes plus que sûrs qu'il faudra le démonter en dernier. Nous nous attaquons donc à la coque arrière sur notre pas de danse habituel : chauffer-soulever-couper. Vu que le lecteur d'empreintes digitales se trouve sous l'écran, nous ne devrions pas rencontrer de nappes-pièges, sauf éventuellement celle du flash de la caméra …
    • L'écran nous fascine, mais nous sommes plus que sûrs qu'il faudra le démonter en dernier. Nous nous attaquons donc à la coque arrière sur notre pas de danse habituel : chauffer-soulever-couper.

    • Vu que le lecteur d'empreintes digitales se trouve sous l'écran, nous ne devrions pas rencontrer de nappes-pièges, sauf éventuellement celle du flash de la caméra …

    • Nous nous en sommes sortis indemnes ! La coque arrière se soulève correctement (en insistant un peu). Tous les composants apparents de la coque sont montés sur le châssis en plastique ou se trouvent en toute sécurité dans le module caméra, pas de pièges à câbles ici.

  4. Quelques coups et tourniquets de notre tournevis de précision suffisent à retirer le châssis en plastique porteur du flash, de la bobine NFC et de la bobine de charge sans fil. Une fois débarrassés du châssis, nous extrayons une nappe d'interconnexion en forme de Y qui relie… le port USB-C à la carte mère et à une autre carte. Une flèche indique aux électrons perdus leur chemin. Une fois débarrassés du châssis, nous extrayons une nappe d'interconnexion en forme de Y qui relie… le port USB-C à la carte mère et à une autre carte. Une flèche indique aux électrons perdus leur chemin.
    • Quelques coups et tourniquets de notre tournevis de précision suffisent à retirer le châssis en plastique porteur du flash, de la bobine NFC et de la bobine de charge sans fil.

    • Une fois débarrassés du châssis, nous extrayons une nappe d'interconnexion en forme de Y qui relie… le port USB-C à la carte mère et à une autre carte. Une flèche indique aux électrons perdus leur chemin.

  5. Le dernier obstacle entre nous et la batterie est cette nappe anaconda (le serpent Snake dans un téléphone, ça vous dit quelque chose ?) Bien que délicats, nous préférons ces nappes d'interconnexion faciles d'accès plutôt que de heurter accidentellement des nappes cachées sous la batterie. La batterie sort grâce nos bonnes amies, les languettes étirables cassables, ou bien s'agissait-il des cassables étirables ? Enfin, elles sont oranges et comprennent des instructions, c'est mieux que rien.
    • Le dernier obstacle entre nous et la batterie est cette nappe anaconda (le serpent Snake dans un téléphone, ça vous dit quelque chose ?)

    • Bien que délicats, nous préférons ces nappes d'interconnexion faciles d'accès plutôt que de heurter accidentellement des nappes cachées sous la batterie.

    • La batterie sort grâce nos bonnes amies, les languettes étirables cassables, ou bien s'agissait-il des cassables étirables ? Enfin, elles sont oranges et comprennent des instructions, c'est mieux que rien.

    • Cette cellule de 4500 mAh performe à 3,85 V et 17,32 Wh. Wow ! C'est bien plus que les 16,04 Wh du Mate 20 X Pro ou du P30 Pro. L'iPhone 11 Pro traîne derrière avec 15,04 Wh.

  6. Kits pour Nintendo Switch

    A quick fix to get back in the game

    Shop Switch Kits

    Kits pour Nintendo Switch

    A quick fix to get back in the game

    Shop Switch Kits
  7. Les quatre lentilles sont les chevaux de bataille de l'équipe marketing de Huawei, à raison. Voilà pourquoi : Cine Camera 40 MP ƒ/1,8 avec schéma RGGB classique sur un capteur 1/1,54" IMX608, qui livre des photos en format 3:2 SuperSensing Camera 40 MP ƒ/1,6 avec schéma RYYB spécial Huawei et SIO sur un capteur 1/1,7" IMX600, qui prend des photos en 4:3
    • Les quatre lentilles sont les chevaux de bataille de l'équipe marketing de Huawei, à raison. Voilà pourquoi :

    • Cine Camera 40 MP ƒ/1,8 avec schéma RGGB classique sur un capteur 1/1,54" IMX608, qui livre des photos en format 3:2

    • SuperSensing Camera 40 MP ƒ/1,6 avec schéma RYYB spécial Huawei et SIO sur un capteur 1/1,7" IMX600, qui prend des photos en 4:3

    • Cette caméra est censée être capable de filmer des vidéos en mode super-ralenti (256x) à 7680 i/s. Cela pourrait expliquer la présence du petit circuit imprimé installé au milieu du flux de données de la SuperSensing Camera. S'agit-il d'un processeur de signal d'image (ISP) dédié au traitement des ralentis de vidéo ?

    • Téléobjectif 8 MP ƒ/2,4 avec SIO sur un capteur OV08A10 aux prouesses suivantes : zoom optique 3x, zoom hybride 5x et zoom numérique jusqu'à 30x

    • Caméra 3D depth-sensing pour vidéo avec effets de détection de profondeur en temps réel sur capteur IMX316

    • Le composant restant sur la carte mère semble être le module projecteur de faisceaux qui indique à la caméra 3D où regarder.

  8. L'équipe de démontage unit ses efforts et règle leur sort aux trois yeux frontaux d'un coup de spatule simultané. Alors que nous nous creusons la tête pour savoir pourquoi Huawei parle seulement de deux caméra frontales dans les spécifications, nous nous rappelons que l'une d'entre elles est sûrement le capteur de mouvements également mentionné dans  les spécifications. La caméra double est composée de la caméra selfie 32 MP ƒ/2,0 à droite (capteur 1/2,8" IMX616) et du susnommé capteur de mouvements à gauche (capteur 1/6,95" IMX332).
    • L'équipe de démontage unit ses efforts et règle leur sort aux trois yeux frontaux d'un coup de spatule simultané.

    • Alors que nous nous creusons la tête pour savoir pourquoi Huawei parle seulement de deux caméra frontales dans les spécifications, nous nous rappelons que l'une d'entre elles est sûrement le capteur de mouvements également mentionné dans les spécifications.

    • La caméra double est composée de la caméra selfie 32 MP ƒ/2,0 à droite (capteur 1/2,8" IMX616) et du susnommé capteur de mouvements à gauche (capteur 1/6,95" IMX332).

    • Le module simple est la caméra 3D depth sensing avec un capteur IMX516. Il sert habituellement à la reconnaissance faciale et aux effets de profondeur de vos selfies.

  9. Les caméras hors de notre chemin, nous nous rappelons que ce joujou n'a pas que sept caméras à offrir ! Voilà le reste : Le port USB-C et sa nappe d'interconnexion en forme de Y Une carte fille avec logement pour la carte SIM au dos
    • Les caméras hors de notre chemin, nous nous rappelons que ce joujou n'a pas que sept caméras à offrir ! Voilà le reste :

    • Le port USB-C et sa nappe d'interconnexion en forme de Y

    • Une carte fille avec logement pour la carte SIM au dos

    • Le haut-parleur dans un boîtier en plastique

    • Le lecteur d'empreintes digitales (Synopsys S3909)

    • Quel est le point commun de toutes ces pièces ? Elles sont modulaires et se remplacent individuellement !

    • Côté nord, voilà un tas de serpents câbles coaxiaux qui se contorsionnent.

  10. La carte mère a été conçue de façon à occuper l'espace laissé par tous ces trucs tassés à l'intérieur. Voyons les gourmandises dont cette barre de chocolat silicium est truffée : CI de gestion d'alimentation Hi6421 HiSilicon CI de gestion d'alimentation Hi6422 HiSilicon
    • La carte mère a été conçue de façon à occuper l'espace laissé par tous ces trucs tassés à l'intérieur. Voyons les gourmandises dont cette barre de chocolat silicium est truffée :

    • CI de gestion d'alimentation Hi6421 HiSilicon

    • CI de gestion d'alimentation Hi6422 HiSilicon

    • CI émetteur-récepteur sans fil BWL68 STMicroelectronics

    • CI de gestion de batterie HL1506F1 Halo Micro

    • Projecteur de faisceaux

    • Microphone

    • Sous la carte mère, nous dénichons une plaque en cuivre qui longe le côté gauche du châssis vers le bas. Elle ressemble au système de refroidissement liquide du Mate 20 X 5G.

  11. Continuons notre escapade gourmande de l'autre côté : SDRAM LPDDR4X de 8 Go H9HKNNNFBMAU-DRNEH SKhynix posé sur système sur une puce (SoC) Kirin 990
    • Continuons notre escapade gourmande de l'autre côté :

    • SDRAM LPDDR4X de 8 Go H9HKNNNFBMAU-DRNEH SKhynix posé sur système sur une puce (SoC) Kirin 990

    • Mémoire flash UFS de 256 Go CT041930U544311JPN Kioxia (Toshiba)

    • Module Wi-Fi Hi1103 HiSilicon (le même que dans le Mate 20 X 5G)

    • Un emplacement vide, qui semble abriter le module front-end supplémentaire de la version 5G de ce téléphone

    • Émetteur-récepteur RF Hi6363 HiSilicon (le même que dans le Mate 20 Pro)

    • CI de gestion d'alimentation Hi6526 HiSilicon

    • 80T37 NXP (probablement un contrôleur NFC)

  12. Nous sortons le transducteur acoustique du haut-parleur, que nous avions également déniché lors du démontage du P30 Pro. Ce petit truc qui fait vibrer l'écran pour produire le son remplace le haut-parleur interne classique des autres téléphones. C'est astucieux, mais a quelques inconvénients : il faut remplacer un composant supplémentaire avec l'écran et si vous abîmez votre écran à cet endroit, la fidélité de reproduction du son en souffrira certainement.
    • Nous sortons le transducteur acoustique du haut-parleur, que nous avions également déniché lors du démontage du P30 Pro.

    • Ce petit truc qui fait vibrer l'écran pour produire le son remplace le haut-parleur interne classique des autres téléphones. C'est astucieux, mais a quelques inconvénients : il faut remplacer un composant supplémentaire avec l'écran et si vous abîmez votre écran à cet endroit, la fidélité de reproduction du son en souffrira certainement.

    • Et que voilà donc ici ? On dirait que le minuscule moteur à vibrations LRA rond des derniers Mate a été remplacé par un moteur rectangulaire genre Taptic Engine.

  13. Nous ouvrons la mystérieuse boîte comme une boîte de sardines et dénichons effectivement un actionneur linéaire. Apple avait commencé à tracer la voie en 2014. On dirait qu'à présent les autres fabricants ont rejoint le mouvement. Meizu, Google, Samsung et maintenant Huawei, tous semblent penser que le retour haptique de précision (avec moteur costaud) a un effet positif sur notre interaction avec les ordinateurs de poche. Apple avait commencé à tracer la voie en 2014. On dirait qu'à présent les autres fabricants ont rejoint le mouvement. Meizu, Google, Samsung et maintenant Huawei, tous semblent penser que le retour haptique de précision (avec moteur costaud) a un effet positif sur notre interaction avec les ordinateurs de poche.
    • Nous ouvrons la mystérieuse boîte comme une boîte de sardines et dénichons effectivement un actionneur linéaire.

    • Apple avait commencé à tracer la voie en 2014. On dirait qu'à présent les autres fabricants ont rejoint le mouvement. Meizu, Google, Samsung et maintenant Huawei, tous semblent penser que le retour haptique de précision (avec moteur costaud) a un effet positif sur notre interaction avec les ordinateurs de poche.

  14. Au suivant, l'écran ultra-incurvé ! Nous avons zéro marge de manœuvre entre l'écran et le châssis. Nous chauffons et faisons levier patiemment afin de mettre pied dans la jointure, puis tranchons les coins et les bords avec notre roulette à pizza iMac Opening Wheel si pratique qu'elle semble avoir été conçue sur mesure pour ce job. Enfin nos médiators commencent à ronger la colle derrière les bords…
    • Au suivant, l'écran ultra-incurvé ! Nous avons zéro marge de manœuvre entre l'écran et le châssis.

    • Nous chauffons et faisons levier patiemment afin de mettre pied dans la jointure, puis tranchons les coins et les bords avec notre roulette à pizza iMac Opening Wheel si pratique qu'elle semble avoir été conçue sur mesure pour ce job.

    • Enfin nos médiators commencent à ronger la colle derrière les bords…

    • … et nous donne notre récompense bien méritée : un écran ouvert.

    • L'écran est relié à un seul connecteur, de taille plutôt modeste. Bon nombre de ses contemporains scindent le raccordement de la vitre tactile et de l'écran.

  15. Ce téléphone est truffé de composants modulaires et de technologies dernier cri. Pour une fois nous pouvons comprendre d'une certaine façon pourquoi ils n'ont pas fait de place pour la prise casque (Mais nous continuerons probablement à râler à cause de cela. )
    • Ce téléphone est truffé de composants modulaires et de technologies dernier cri. Pour une fois nous pouvons comprendre d'une certaine façon pourquoi ils n'ont pas fait de place pour la prise casque (Mais nous continuerons probablement à râler à cause de cela. )

    • Et voici un sommaire de nos trouvailles côté réparabilité.

  16. Dernières pensées
    • Presque tous les composants sont modulaires et se remplacent individuellement.
    • Seules des vis cruciformes standard ont été utilisées.
    • Grâce aux languettes d'extraction le remplacement de la batterie est assez rapide, une fois qu'on a retiré la coque arrière, le châssis en plastique et quelques nappes.
    • Il faut démonter à fond quelques composants pour les entretenir.
    • Il est possible de remplacer l'écran sans enlever la batterie, bien qu'il soit toujours difficile de faire levier et que des nappes bloquent l'accès.
    • Les vitres frontale et arrière doublent le risque de casse, en plus de compliquer et de rallonger toute réparation.
    Score de réparabilité
    5
    Score de réparabilité de 5 sur 10
    (10 étant le plus facile à réparer)

Merci à ces traducteurs :

94%

Ces traducteurs nous aident réparer le monde ! Vous voulez contribuer ?
Commencez à traduire ›

Excellent teardown as usual. thanks guys.

Ren Draco - Réponse

According to my friend, he fixes phones in china and is a big fan of ifixit, a mate 30 pro screen is around 2000CNY (around 280US Dollars) so screen repairs are difficult and expensive

Sam Yao - Réponse

About the fingerprint sensor: It should say SYNAPTICS S3909 and not Synopsis (EDA tools) and so the statement from other websites that it is free from US components is just wrong. Apart from the fact that the 5G version of the Mate 30 Pro contains even more US parts (TI, Qualcomm, Cirrus Logic)…

Ai Lang - Réponse

Ajouter un commentaire

Afficher les statistiques:

Dernières 24 heures : 109

7 derniers jours : 532

30 derniers jours : 2,269

Total : 28,055